Trouver des clients à travers 127 méthodes concrètes

Trouver des clients à travers 127 méthodes concrètes

31 Partager

Trouver des clients à travers 127 méthodes concrètes

Que ce soit pour une startup, une PME, une entreprise individuelle, une autoentreprise, ou un large groupe international, trouver des clients avec un budget limité est un vrai cass ...

Que ce soit pour une startup, une PME, une entreprise individuelle, une autoentreprise, ou un large groupe international, trouver des clients avec un budget limité est un vrai casse tête, qui prend du temps et nécessite de combiner plusieurs approches différentes pour réussir.

Bien évidemment, sans faire un article qui traite du mix marketing, assurez-vous d’avoir un plan marketing robuste avant de commencer. Depuis 1960 et vulgarisé par Philip Kotler, le marketing mix (de l’époque) s’appuie sur les 4P (Prix, Produit, Place et Promotion). Bien que toujours très populaire, encore enseigné et utilisé régulièrement, les 4P font place à de nouveaux modèles basés sur notre nouvelle économie. C’est le cas depuis 1990 avec les 4C (Consommateur, Coût, Commodité et Communication) ou plus récemment, le modèle SAVE (2013) pour le B2B par exemple.

Avant de trouver des clients, il faudra vous assurer que votre produit ou service répond évidemment à un besoin mais que celui-ci soit intéressant et bien conçu. Si c’est déjà le cas, il vous reste maintenant à le faire connaitre. Et c’est ce de quoi notre article traite.

Voici une longue liste d’idées et de méthodes pour développer votre prospection commerciale et trouver des clients de manière concrète !

Nous l’avons classée par budget (Petit, moyen, gros) et par type de méthodes (Plutot traditionnelles, ou bien plus récente et par internet)

La rentabilité de chacune d’elles dépend évidemment de votre activité et il est bien souvent recommandé de combiner plusieurs approches pour de meilleurs résultats (Le mix).

Trouver des clients quand on a un petit budget ($)

Méthodes traditionnelles

#1 – Les cartes de visites

carte de visite avocat pour trouver des clients

Très simple et peu coûteux (entre 5 et 15 euros pour la centaine de cartes de visite, en fonction de la qualité et du fournisseur), les cartes de visite restent un moyen efficace pour garder le contact avec le prospect. En revanche, assurez-vous que le design soit simple (pas trop chargé) et que celles-ci incluent toutes les informations importantes de votre entreprise (avec si possible votre slogan ou mission, surtout pour les entreprises peu connues du public).

Il est facile de se différencier avec des cartes de visites modernes (transparentes, avec QR code) mais nécessitera un budget plus important cependant.

Vous pouvez très bien passer par un professionnel pour réaliser vos cartes de visites, ou les faire vous-même.

 

#2 – Les « goodies », ou objets publicitaires

trouver des clients grace aux goodiesPrincipalement utilisés pour rester dans la mémoire du prospect après une visite ou un salon, les goodies peuvent également être utilisés lors d’une exposition en échange d’information, comme un formulaire à remplir avec des questions clés comme « Planifiez-vous un aménagement intérieur dans les 3 prochains mois ? » qui permettra plus tard un démarchage de qualité.

Dans tous les cas, les goodies doivent répondre à une action marketing et ont souvent un coût relativement faible.

Ces objets publicitaires peuvent être tout simple, comme un stylo avec votre logo, une clé USB à vos couleurs ou avec votre plaquette commerciale dessus, En revanche, il est facile d’obtenir un très bon retour sur ces objets, si ceux-ci sont suffisamment personnalisés ou répondent aux besoins de vos prospects. (Une gourde d’eau pour les cyclistes ? Une prise universelle pour les grands voyageurs ?)

Le site marquezvosclients a justement fait un guide assez complet sur ce sujet.

 

#3 – Les prospectus et flyers

C’est surement une des façons les plus simples à réaliser pour trouver des clients.

Le principe est de préparer sur une petite feuille, votre publicité, à distribuer en grand nombre (dans les boites aux lettres, à la sortie de métro, ) en fonction de là où sont vos prospects.

trouver des clients via les flyersLe texte nécessitera le plus grand soin (accroche percutante, texte facile à lire, illustré,…) et doit être testé sur différentes personnes avant de l’imprimer en grand nombre. Conseilsmarketing a justement écrit un très bon article sur comment réaliser vos flyers.

Il vous restera la partie impression : comment les imprimer ? Vous-même ? Par le biais d’un imprimeur ? Cela dépendra de votre budget, mais bien souvent, passer par un imprimeur sera assez économique et surtout apportera une plus grande quantité. Ils impriment sur un papier différent du votre et utilisent du matériel professionnel. Au vu du grand nombre d’impressions et de la qualité nécessaire, il sera préférable de demander un devis pour comparer.

Et quant à la distribution des flyers, vous pouvez très bien le faire vous-même ou via votre famille et amis si vous n’avez pas de budget. Sinon, vous pouvez le faire réaliser par des jeunes via un petit job. Vous pouvez également passer par des professionnels, qui seront habillés de vos couleurs, et ont l’habitude de ce travail. Bien que cela ait un cout, les retours seront bien meilleurs. En fonction de votre domaine, cela peut faire toute la différence.

 

#4 –  Publicité en magasin ou dans vos locaux

Évidemment vos bureaux, locaux, magasins ne sont pas que des lieux de travail mais fait également partie de votre prospection pour trouver des clients. Assurez-vous que cet endroit soit accueillant et démontre votre savoir-faire, votre expertise ou la culture de votre entreprise.

C’est évidemment important pour votre démarchage mais aussi pour le bien être de vos employés, qui agissent comme ambassadeurs de votre entreprise, tout en attirant des « talents ».

 

#5 – La tenue professionnelle et uniforme

Trouver des clients via l'uniforme - Exemple avec hooters tenu

D’un simple T-Shirt à un uniforme complet, la tenue professionnelle est un vecteur de marque importante.

Simple à reconnaître et peu coûteux dans la plupart des cas, avoir un uniforme d’entreprise peut s’avérer bénéfique en termes de notoriété tout en se différenciant des concurrents. Évidemment, si vous faites du télémarketing et êtes tout le temps derrière le téléphone…l’uniforme ne vous apportera pas grand-chose.

Allez, en plus ça peut être très joli a voir !! N’est ce pas Hooters !!

 

 

#6 – Réutiliser vos veilles bases de clients

J’espère que vous avez encore la liste de vos anciens clients. Un CRM (outil de gestion de relation client) peut justement vous donner un sérieux coup de pouce, mais il y a d’autres méthodes.

L’intérêt est de reprendre contact avec vos anciens clients, soit pour les tenir informés de vos nouveaux produits ou services, soit pour leur offrir du service (contrat de maintenance, audit, une extension de garantie,…), voire directement de leur suggérer de renouveler leur équipement obsolète. Il faudra bien faire attention à ce que vous aviez offert à votre client, mais aussi quand !

Cela peut d’ailleurs se faire plus ou moins automatiquement avec des systèmes de marketing automation.

Mais vous pouvez également les recontacter pour du parrainage, ou faire des interviews de clients.

 

#7 – Parrainage

Le parrainage est un des outils marketing les moins coûteux à mettre en place avec qui plus est de bon résultats.

trouver des clients via le parrainageIl s’agit là de récompenser les clients apportant un ou plusieurs prospects (ou clients). Le retour sur investissement est souvent très bon, surtout pour les services à abonnement ou à paiement récurrent (Logiciel web, services bancaires, ), puisque le revenu généré par le nouveau client permet d’amortir le coût du parrainage.

Vous pouvez très bien le récompenser par des cadeaux, ou mieux, par un de vos produits ou un rabais à la prochaine commande (en favorisant ainsi un prochain achat).

Bon nombre de sites et commerces lancent des campagnes de parrainage mais sous conditions (il faut que le parrainé passe une commande par exemple), ce qui permet ainsi un très bon retour sur investissement.

Si ce n’est pas déjà fait, je vous recommande de réfléchir à une campagne de parrainage.

Et d’ailleurs, voici les 3 clés pour réussir votre parrainage, via le blog de neocamino.

 

#8 – Partenariat

Les partenariats peuvent parfois apporter beaucoup ! Encore faut-il les trouver, bien les mettre en place et s’assurer qu’ils répondent aux besoins.

Il s’agit de chercher une situation gagnant-gagnant avec une autre entreprise, bien souvent ayant les mêmes valeurs, et des profils de clients communs. Le but sera dans certains des actions de publicités communes ou de travailler à plusieurs, sous différent angles,… sur un même projet, souvent se basant sur la complémentarité.

De façon complémentaire, il peut s’agir par exemple d’un coach sportif en partenaire avec un magasin d’équipement sportif.
Mais même dans une même industrie, le partenariat est possible. Par exemple, quelques restaurateurs peuvent former un réseau où chacun fera également la publicité des autres, en s’assurant évidemment, de ne pas fournir les mêmes prestations. Nous pouvons très bien avoir, dans un même quartier, un restaurant français, un restaurant italien et un restaurant mexicain en réseau, où à chaque fin de repas, le client recevra un petit flyer avec les coordonnées des restaurants du réseau et une promotion sur son prochain menu à utiliser dans le réseau.

Certains partenariats peuvent surprendre aussi, mais réussissent tout autant.

Vous connaissez peut être le partenariat Coca-Cola avec Just Dance, le jeu-vidéo sur mobile?

Certaines de leurs vidéos de leur publicité en ville (Street marketing) ont généré plus de 10 millions de vues !

Ce genre de co-branding est souvent utilisé et permet de consolider les valeurs de votre marque, comme l’explique le site Marketing Community.

 

#9 – Bouche à oreille

Un client satisfait peut vous en attirer d’autres, c’est bien connu et le bouche à oreilles est même de nos jours, un des meilleurs moyens pour attirer de nouveaux clients. Mais faut-il encore le déclencher.

Inutile de dire que la satisfaction client est le facteur clé de la réussite du bouche à oreilles. La satisfaction client est souvent représentée sous la forme de:

Satisfaction cliente = Attentes – Perception

Vous pouvez très bien être une entreprise faisant d’excellents produits mais avec une satisfaction cliente moindre que votre concurrent faisant des produits de mauvaise qualité… Et cela vient de la différence entre les attentes de vos clients (je veux un petit cabanon tout simple dans mon jardin) et de la perception de vos services/offres rendus (Woah, un château dans mon jardin).

Concrètement, le but est d’apporter des petits plus qui feront la différence et surprendront vos clients. (Un petit mot à la main dans votre colis? Un service en plus gratuit?)

Cela peut être très simple à mettre en place. Par exemple, pour du nettoyage industriel, les petits plus peuvent venir du nettoyage supplémentaire que vous faites (vous nettoyez l’usine, mais aussi les rebords de fenêtres du bureau à l’intérieur de l’usine, )

Le second objectif est de vous promouvoir le bouche-à-oreilles. La façon la plus directe est de simplement demander à votre client de vous recommander. Cela peut être en face à face, mais même par email, dans votre signature avec une mention comme: « Si vous êtes content de nos services, faites passer le mot »

Ou bien vous pouvez offrir des réductions aux clients ayant recommandé vos services ou l’inverse, offrir une promotion à tous les clients qui viennent de la part de vos anciens clients. Cela peut se mettre en place simplement avec des cartes de visites. Si un prospect ramène une de vos cartes de visite, il bénéficie d’une promotion. Assurez-vous donc de donner 2 ou 3 cartes de visites à chacun de vos clients et de leur informer qu’il suffit de donner la carte de visite pour obtenir une promotion.

 

#10 – Les versions démo, échantillons, et offres d’essai

Offrir une version limitée de votre logiciel (limitée dans le temps ou sans avoir activé toutes les fonctions), ou alors un échantillon d’un de vos produits ou encore un audit gratuit, permet un premier contact avec votre prospect et de le convaincre de la supériorité de votre offre.

Si votre stratégie est uniquement basée sur les prix (et donc vos coûts), cette solution n’est pas à recommander puisque la réduction ne risque pas d’intéresser beaucoup de personnes et surtout, c’est une approche pour les offres bien souvent à des tarifs plus élevés et donc la comparaison risque de ne pas mettre en avant votre produit.

Mais si votre offre se différencie par une valeur ajoutée plus importante que vos concurrents, vous avez tout a intérêt à le mettre en avant à travers une démo.

 

#11 – Faire un CV humoristique

Vous avez une mascotte? Pourquoi ne pas faire le CV de votre mascotte et le publier sur les sites de job? Cela peut vous faire un petit coup de pub des services RH des entreprises ou des agences de recrutement. C’est drôle et ça vous aider à vous différencier, tout en utilisant un canal peu commun.

Vous vous demandez à quoi cela peut ressembler? Et bien notre cher Idipops, cupidon des services a son propre CV dont voici !

CV Idipops

 

#12 – La relation presse et les communiqués

Trouver des clients via les communiques de presseVous avez un nouveau service, un nouveau produit pour une actualité intéressante à faire connaître ? Alors le communiqué de presse est la meilleure option.

C’est un moyen idéal pour atteindre les journalistes et la presse, ce qui engendrera des retombées difficilement réalisables avec d’autres moyens de communication. L’avantage est que vous choisissez quelle presse contacter.

La presse B2B spécialisée dans un secteur ? B2C généraliste ? Presse féminine ? Presse régionale ? Vous choisissez. En revanche, il est fortement conseillé de passer pas une agence ou un professionnel. Ces entreprises maîtrisent l’art de la formule et surtout, possèdent tous les contacts de journalistes partout en France ou à l’étranger.

Une fois votre dossier de presse bouclé, ils procèderont également à des relances mails ou téléphoniques afin d’augmenter les reprises dans les journaux, télé, radio et magazines.

 

#13 – Revue de produit

La revue de produit est un moyen puissant pour présenter son produit (ou service) sur des sites dans la même thématique que votre clientèle à travers un test, un comparatif ou un dossier.

Très souvent utilisé pour l’équipement informatique (processeur, carte graphique) ou bien mobile (Smartphone dernier cri, Tablette ABC), le principe est de mettre à disposition ces produits à des revues (souvent spécialisées) pour un test comparatif. Attention, si votre produit n’est pas à la hauteur, cela pourra se retourner contre vous et vous ne devez intervenir sur les résultats du test.

Un grand nombre de sites internet ou revues sont friands de mettre la main sur le tout dernier produit ABC et d’en faire une revue. Il suffit bien souvent de simplement les contacter et de proposer votre produit en test.

Certains sites le facturent, d’autres le font gratuitement mais peuvent garder l’équipement.

Vous pouvez passer par une agence pour s’occuper de votre ou bien le faire vous même si vous avez le temps et l’expertise.

 

#14 – Vos brochures et kits

Ça semble simple, mais assurez-vous d’avoir des brochures pour vos produits ou services, facilement accessibles et avec vos informations dessus (Logo, téléphone, site internet,…).

Il faudra vous assurer que celles-ci soient mises à disposition facilement (kiosk, lors des foires, à travers vos partenaires et réseaux, par internet)

La grande mode est de fournir du support dématérialisé (PDF ou minisite) et simplement des QR Codes pour les récupérer. Cela permet surtout de faire de grandes économies d’impressions.

En fait, il peut s’avérer assez difficile de fournir une bonne plaquette commerciale, qui donne envie de la lire et qui contient toutes les informations utiles pour ses clients. Creads a justement un article dessus pour vous aider à créer une plaquette commerciale.

 

#15 – Démonstration de vos produits

hotesse demonstration produit pour trouver des clients

Dans le retail, les démonstrations en magasin fonctionnent souvent très bien. Il suffit d’avoir un stand avec une personne faisant la promotion de votre produit : machine à café, nouvelle recette de yaourt, fauteuil de massage …

Mais cela peut également aller plus loin, avec des échantillons placés dans certains rayons (les couches pour bébés, en démonstration, avec de l’eau, ou bien des produits doux avec « Essayez-moi »), ou via des vidéos (nouvelle ponceuse, nouvelle serviette de piscine ultra fine).

Mais dans certains magasins et pays où pour certains produits, cela peut aller encore plus loin, comme une démonstration d’un jacuzzi avec de quoi se baigner à côté, un tour en voiture et même une démonstration de produits (High tech?) avec des hôtesses. (Belles demoiselles présentant le produit).

Elle vous donne envie d’acheter le produit non? (Si vous êtes un geek, normalement oui…). Ici encore, c’est une question de segmentation donc !

 

#16 – Le marketing auditif et la diffusion de son

La diffusion de son pourrait très bien offrir l’atmosphère voulue à votre commerce et ainsi favoriser la venue de prospects qualifiés.

Mais le marketing auditif peut également s’apparenter à la musique d’un camion de glace pour indiquer sa présence mais également aux voitures de cirques faisant la promotion et indiquant la venue et les dates.

 

#17 – Vos propres employés

Trouver des clients en interneQue vous ayez 1, 10, 100, ou 100 000 employés, ceux-ci sont vos premiers ambassadeurs et peuvent grandement vous aider à améliorer votre aura et trouver finalement de nouveaux clients. Pensez à mettre en place des programmes et à investir sur de la communication interne pour vous assurer que vos employés puissent représenter votre entreprise.

Cela peut passer par de simples présentations du marché et de vos produits à votre équipe comptable (vous avez surement de nombreux  prospects dans leur entourage) à des campagnes internes de rémunération si vos employés remontent un projet ou un prospect.

Pensez également à votre « branding » en interne, en offrant des T-Shirts à vos couleurs à vos employés par exemple.

 

#18 – L’asilage

L’asile colis, ou appelé asilage, est une pratique marketing de « partage de colis », pas forcément bien connu de tous. Dans bien des cas, il s’agit de se greffer sur des gros sites e-commerces (Fnac par exemple) et d’ajouter son flyer ou un cadeau dans le colis de ce site e-commerce. Il s’agit donc de toucher un prospect dans un moment privilégié (l’ouverture du colis, qui est très souvent fait avec impatience !!).

Moins onéreux qu’une campagne de mailing (frais de transport déjà payés), l’asilage permet de trouver des clients d’une manière un peu intrusive.

Vous aurez souvent le choix entre un envoi non ciblé (dans tous les colis) qui sera bien souvent la solution la moins chère à l’unité, ou bien de façon plus ciblée (en fonction de sites).

Dans certains cas, le ciblage peut se faire très finement, sur le produit (Un échantillon de lessive pour toutes les commandes de robe rouge), sur une catégorie socioprofessionnel (Homme cadre de 50 ans pratiquant le golf) voire sur des statistiques du site (Panier moyen, nombre de commandes passés). Plus cher à l’unité, le ciblage pour permettra cependant un bien meilleur retour.

Peppergreen partage justement de très bons conseils sur l’asilage.

 

#19 – Les cartes postales

trouver des clients via la carte postale marketing

Comme l’expliquait entreprise sans fautes, l’envoi de cartes postales n’est pas seulement réservé à nos proches pendant nos vacances !

Le but est de garder un lien proche avec nos clients à travers une attention personnalisée.

Les cartes postales ont un très bon taux d’ouverture et permet donc d’augmenter ses retours, malgré un coût d’envoi assez élevé tout de même.

Cette solution ne vous permet pas de trouver des clients à part entière, mais de garder contact, d’entretenir le lien et donc de futur achat.

Nous vous recommandons donc d’utiliser cette technique pour vos clients proches.

 

#20 – Publicité sur les enveloppes

enveloppe publicitaire pour trouver des clients

Oui, sur les enveloppes et même à l’intérieur de l’enveloppe !

C’est une pratique courante dans certains pays d’Asie. Il s’agit d’ajouter de la publicité sur l’enveloppe d’une entreprise partenaire. Au vu du nombre de courrier qu’envoient des entreprises comme Orange, SFR, EDF, on comprend pourquoi de nombreuses entreprises sont intéressées d’ajouter de la publicité sur les enveloppes de ce genre d’entreprise.

Devant, derrière, et même à l’intérieur (moins visible), ajouter sa publicité sur les enveloppes permet de toucher un public large, à faible coût (frais de port déjà payés).

En dehors de l’aspect original et bon marché, les retours sont cependant à évaluer sérieusement, puisque ces enveloppes finissent très rapidement dans la corbeille à papier.

En revanche, vous pouvez prendre cette méthode à l’ envers. Si vous envoyez beaucoup de courrier et êtes en mesure de fournir une base ciblée, vous pouvez surement la monétiser, en respectant la loi évidemment.

 

#21 – Les autocollants et badges

Intel Inside sur votre PC portable ?  « SFR » à l’arrière de votre téléphone portable ? 3M sur vos vitres de voitures ?

Les exemples sont nombreux d’autocollants ou badges de marque sur des produits ne leur appartenant pas forcément. Il s’agit la évidemment de partenariat dans la majorité des cas, mais offrir des autocollants à vos clients pour justement vous mettre en avant est un bon procédé pour se différencier et améliorer sa notoriété.

Le partenariat semble fonctionner le mieux, mais dans certains cas, fournir vous-même des autocollants prêt à l’emploi, peut tout de même apporter des bons résultats.

 

#22 – Relation de voisinage

Et oui, il n’y a pas que les réseaux sociaux, les réseaux de voisins peuvent être également très efficaces pour trouver des clients. Cela peut se faire au travers d’association, de bouches à oreilles, ou même de site spécialisé comme monptivoisinage. L’intérêt en plus d’échanger bien souvent en face à face ou de démultiplier le bouche à oreille, permet également de générer un fort sentiment d’appartenance, de s’entreaider et même de mutualiser les ressources.

Peu utilisé encore, il y a beaucoup à faire surtout si vous le faites avec originalité et respect de la communauté. Pas la peine de vous pointer avec vos gros souliers de publicitaire. Partagez, aidez et bénéficiez en retour.

C’est une méthode différente, mais qui peut faire sens dans beaucoup de domaine qui se basent sur le relationnel de proximité : boutique, prestataire de services.

 

#23 – Offrir des supports publicitaires avec votre propre publicité

trouver des clients via les supports publicitaires. Example avec Jcdecaux

Vous voyez les supports publicitaires dans la rue, le métro ? C’est peut-être une publicité pour le tout dernier Samsung, ou un sac à main de luxe. Mais vous voyez peut-être aussi un « jcdecaux » en bas, sur le panneau publicitaire?

L’intérêt ici est de fournir gratuitement un support ou bien de façon attractive, un support publicitaire pour un client B2B, qui en aura lui-même besoin.

Notre propre idée avait été de fournir gratuitement des cartes de visites avec au recto les informations de l’entreprise partenaire en question, et au verso son profil idipops + QR code envoyant vers sa page de profil. Cela permet de fournir un support publicitaire (carte de visite) efficace, tout en faisant la promotion de notre plateforme de façon indirecte (le profil du professionnel de notre plateforme).

Le succès d’une telle méthode, tient dans son originalité.

 

#24 – Le mailing

Le mailing (ou publipostage voire courrier commercial) est une méthode de marketing direct très couramment utilisée, puisqu’il s’agit d’envoyer par courrier votre publicité à votre fichier de prospections.

Cela peut se faire par des agences de marketing (achat d’une liste) mais également par des revues professionnelles via un « insert » (flyer dans le magazine en question) qui seront envoyées aux abonnés, ou bien par vos propres soins (impression + envoi postal).

Bien que le coût d’impression soit assez bas (surtout sur de grandes quantités), les tarifs postaux peuvent eux compromettre le retour sur investissement de votre campagne (d’où l’idée de passer par des revues, qui en plus de cibler l’audience permet de mutualiser les coûts d’envoi).

Dans des cas assez rares, plusieurs entreprises ou plateformes peuvent se réunir pour partager justement ces couts d’envoi à travers un unique envoi de plusieurs mailings.

Il faudra cependant faire bien attention à la rédaction de votre courrier (accroche, appel à l’acte) et faire plusieurs tests et ajustements pour optimiser vos résultats, comme l’indique l’article de venteadistance-vad sur comment réussir son courrier commercial.

 

#25 – Le trade marketing

Il s’agit d’une méthode en B2B pour satisfaire les intérêts communs, des fabricants et des distributeurs par exemple. Il s’agit de développer conjointement le chiffre d’affaires des 2 partenaires à travers d’actions marketing communes.

Cela se traduit souvent par un financement commun sur la base d’informations partagées.

Par exemple, il s’agit d’obtenir une plus grande place sur les rayons d’un supermarché, ou bien de décorer aux couleurs du fabricant une partie de son magasin, en échange d’une meilleure marge pour le revendeur ou distributeur.

Dans certains cas, cela peut se traduire par des actions de développement comme l’augmentation du nombre de points de ventes (ou de revendeurs), ou bien d’offrir un délai de livraison réduit via une gestion des stocks favorable au fabricant.

Il s’agit de travailler conjointement pour développer l’activité.

 

#26 – Le paper launch

Il s’agit de présenter un produit ou service bien avant sa date de disponibilité réelle afin d’occuper le terrain pendant cette période.

Fréquemment utilisé par les entreprises high tech pour le lancement de nouveaux smartphones par exemple ou pour démontrer de nouvelles technologies ou progrès technique.

Par exemple, Hitachi a annoncé son nouveau disque dur T7K500 environ 5 mois avant sa disponibilité en boutique, afin d’avoir de l’espace médiatique et de préparer son lancement.

Mais cela peut se faire à plus petite échelle pour le lancement d’un nouveau module attendu, sur votre site, ou bien le lancement d’un nouveau produit unique sur le marché.

 

#27 – Le marketing d’attente

Certaines entreprises misent beaucoup sur le bouche à oreille et veulent s’assurer que celui-ci dure le plus longtemps possible. Quitte à faire beaucoup de bruits pour un produit qui n’est pas encore prêt et ne le sera pas avant un bon moment. Une fois prêt, il sera livré au compte-gouttes et entretiendra ainsi l’impatience des utilisateurs (Je le veux ! Je le veux ! Comment on fait pour l’avoir ?).

En plus d’entretenir la communication et les échanges autour du produit, l’entreprise pourra dynamiser la communauté de prospects comme par exemple en mettant en place des jeux concours pour obtenir une livraison prioritaire.

Peu d’entreprise peuvent cependant ce permettre cette stratégie qui peut se retourner contre elles, et le produit doit vraiment être exceptionnel pour que cela fonctionne.

 

#28 – Le teasing ou aguichage

Il s’agit de faire découvrir une partie de votre produit ou service en avant-première. Cela peut se faire simplement à travers une vidéo, à travers un message énigmatique ou incomplet qui invite le prospect à s’intéresser à la suite de l’action de communication.

Le cas de teasing le plus connu est surement celui de la campagne en trois temps de l’afficheur Avenir avec les affiches Myriam, campagne d’affichage dans laquelle une baigneuse promettait de se dénuder. Elle tenait finalement promesse, permettant ainsi à l’annonceur d’affirmer qu’il tenait lui aussi ses promesses.

 

#29 – Utilisez votre réseau d’anciens clients

Trouver des clients via vos anciens clientsVous avez peut-être déjà une grande base clients (anciens achats, anciens contacts par emails, ). Certains peuvent être très satisfaits de vos services, d’autres pas du tout. Mais dans les 2 cas, ceux-ci peuvent vous aider à faire passer le mot.

Évidemment, il est important de demander à vos clients satisfaits de vous recommander (en bas de votre signature mail, par email dédié, par téléphone). Et pour les mécontents, vous devrez leur montrer que vous avez corrigé le tir et leur proposer de renouveler l’expérience.

C’est assez simple de demander une recommandation, mais au final peu de gens le font directement et de façon systématique. Un simple message à la fin de vos emails peut parfois aider, comme par exemple celui d’Edissio: « Notre développement est basé sur votre satisfaction. Si vous aimez notre service, merci de parler de nous autour de vous ! »

 

#30 – Les réseaux professionnels

Que ce soit un réseau de professionnels dans votre secteur, ou bien pour votre profession, en plus de rencontrer de nouvelles personnes ayant une bonne connaissance de votre activité, ces réseaux pourront vous apporter une expertise et des conseils forts utiles.

Certains réseaux sont aussi spécialisés, notamment pour les startups et incubateurs.

Dans de nombreux cas, l’échange avec les membres du réseau vous permettra de développer votre entreprise et pourront même vous apporter des clients indirectement (recommandation).

 

#31 – Les flyers dans les boites aux lettres

Le boitage reste une des méthodes les plus courantes pour trouver des clients. Il suffit de distribuer son flyer (sa publicité) directement dans les boites aux lettres des prospects.

Bien que très traditionnel, vous pouvez cependant cibler votre prospection sur quelques axes. Par exemple si je veux des bijoux de grande qualité, je vais viser des quartiers avec des personnes à hauts revenus. Si je fais secrétariat, je vais viser les bureaux de ma niche, si j’organise des mariages, je vais privilégier les maisons neuves peu dispendieuses (jeune couple ?) aux grandes demeures (peut-être déjà marié depuis bien longtemps).

La distribution de flyers peut se faire via une agence spécialisée, ou tout simplement par vos propres moyens (vous, famille, amis).

Le retour est toujours difficilement identifiable (pas de système de suivi), mais vous pouvez toujours mettre en place quelques solutions pour obtenir un retour : offre promotionnelle avec un code unique, que vous pourrez retracer avec votre campagne publicitaire ou simplement en leur demandant !

 

#32 – Les accroches portes

accroche porte pour trouver des clients

Assez similaires aux flyers dans les boites aux lettres, il s’agit d’accrocher un support publicitaire sur la porte de votre prospect. Cela ne fonctionne pas de partout (immeuble sécurisé sans accès aux appartements par exemple) mais permet de surprendre vos prospects (ce qui est un plus pour votre prospection commerciale !).

Ici encore il faudra bien choisir sa cible (quartier, type de maison…) et faire plusieurs tests, mais le coût relativement bas et la facilité de distribution pourra justement vous apporter un bon retour sur investissement et une certaine originalité.

Assurez-vous qu’il y a un « call to action » (appel à l’acte) et une façon fiable de mesurer les résultats dans votre recherche de client.

 

#33 – Faxmailing

De nos jours qui utilisent encore le fax ? Les entreprises, notamment encore un grand nombre de PME. Pas vraiment de gestion de SPAM automatique qui pourrait vous bloquer, une campagne simple à faire, relativement bon marché. En fonction du nombre, les prix peuvent descendre en dessous du centime par fax.

Il faudra bien préparer son contenu (simple, accrochant) eEn faisant attention aux nuances de noirs à l’impression mais également le fichier client, en respectant bien la loi et les horaires d’envoi pour un meilleur retour.

Tout comme les autres campagnes, cela se prépare et il existe de nombreuses ressources pour bien réussir sa campagne de faxmailing, comme le montre conseilmarketing.

 

#34 – Marchés locaux

Qui veut mes salades??? Elles sont bonnes mes salades !!

Pour démarcher une clientèle de particulier en direct, il n’y a pas que les salons et foires. Pensez aux marchés dans les petites communes !

Surtout si ces endroits sont difficilement accessibles autrement (population qui n’a pas l’habitude d’utiliser les mails ou internet par exemple).

En plus du coût réduit d’un stand, un autre intérêt de louer un emplacement sur un marché, c’est de vous faire remarquer. Autour de vous, tout le monde sera en train de vendre des fruits, des légumes et des produits régionaux. Tout le monde vous remarquera si vous proposez des services à domicile ou des services de rénovation !

Enfin, oubliez la concurrence des salons et foires-expositions. Sur un marché, vous serez seul sur votre activité. Alors, ne vous attendez pas à prendre des centaines de noms de prospects, mais votre taux de conversion sera proche de 100%.

 

#35 – Paquets de mouchoirs publicitaires

Il faut bien souvent être créatif pour se différencier et obtenir de bons résultats, mais surtout il faut savoir bien cibler ses prospects.

Paquet de mouchoirs publicitaire pour trouver des clientsSi vos prospects sont très généraux, il existe des supports également très généraux, comme les….paquets de mouchoirs ! Peu cher à l’achat, à diffuser en grand nombre, cela permet bien souvent de se différencier et d’être visible rapidement et surtout fréquemment (moins en été).

Ce concept vient d’Asie (notamment du Japon), et est très répandu et même bien apprécié. Il s’agit d’un objet tellement courant, tout le monde en a besoin et peu de personnes vont refuser de le prendre ou le mettre à la poubelle (comme ce qui arrive bien souvent avec un flyer…)

Graphiline a justement fait une interview de l’entreprise Publi Pocket qui présente le concept de paquet de mouchoirs publicitaire.

 

 

Mais ce n’est pas tout !

Méthodes en ligne

#36 – Tenir un blog avec du contenu de qualité

C’est une très bonne façon d’améliorer le référencement de son site, à travers d’articles de qualité bien sûr.

L’important est de poster du contenu, de manière régulière et qui intéressera son audience et engendrera des interactions. Un peu comme cet article, non ?

Le contenu devra venir de vous ou votre équipe (pas de copie). Mais surtout, restez vous-même et dites-vous toujours, est ce que je lirai cet article ?

 

#37 – Participer à des blogs et forums sur internet

L’idée est de trouver votre « niche » et de savoir quels forums ou blogs vos prospects lisent. Il vous faudra alors contribuer avec des commentaires constructifs et le partage de vos connaissances. Surtout, ne ramenez pas vos gros sabots en postant directement un lien qui n’apporte aucune information….et qui n’a que pour but de vous promouvoir. Vous allez vite être modéré voir banni.

Bien souvent, en lisant des commentaires constructifs, les visiteurs seront plus enclins à cliquer sur votre lien pour un complément d’information par exemple.

 

#38 – Démarchage par email

Trouver des clients par emailLe coût d’envoyer un email est minime…c’est sur ce constat que les campagnes marketing par email se basent.

Il s’agit de contacter une liste de clients potentiels pour les faire venir sur votre site, ou bien les informer grâce à une liste que vous aurez préalablement construite via votre propre site, vos expositions, Avec évidemment leur consentement, ou bien acheté à des tiers de confiance.

Il existe de nombreuses règles et le démarchage par email sur des prospects qui n’ont pas donné leur consentement est passible d’amendes. On note cependant des différences de traitement s’il s’agit de B2C, ou B2B (pratique bien plus répandu en B2B).

Cependant, les retours par emails sont souvent assez bas….entre le taux d’ouverture, le taux de clics et le taux de conversion, vous perdez bien souvent un grand nombre de clients en route. Le cout étant faible (10ct pour 1000 emails sur Amazon SES par exemple, surement un des moins cher du marché), il faut donc viser le nombre ! Mais la limite entre prospection commerciale et SPAM peut être assez fine parfois.

 

#39 – Un site internet bien référencé

De nos jours, il est rare pour un commerce de ne pas avoir de site internet ou page professionnel. En revanche, pour les prestataires de services, la situation peut être bien différente.

Avoir un site internet permet de se créer une vitrine sur internet et améliorer sa visibilité. Un bon nombre de prospects vont d’abord chercher sur internet les informations de l’entreprise. Autant être bien présent avec un site professionnel.

Cela est assez simple à mettre en place en fait et peu couteux. Idipops avait justement écrit un article dessus il y a quelques mois, pour savoir comment créer un site internet professionnel.

Si vous comptez beaucoup vous appuyer sur votre site internet pour trouver des clients, il faudra donc rapidement penser au référencement de celui-ci pour apparaitre en tête de résultats de Google (1er moteur de recherche et de loin). C’est un travail de longue haleine mais vous apportera de très bons résultats, en complément de bons produits et d’information utile pour vos prospects.

Si vous ne savez pas par où commencer, il existe de nombreux sites traitant ce sujet. Comme par exemple, le site WED qui propose un guide pour la création de backlinks.

 

#40 – Plateforme de mise en relation

On parle de nous !

Les plateformes de mise en relation comme Idipops sont efficaces pour attirer de la clientèle. Elles permettent de mettre en relation facilement des demandeurs avec des prestataires. Certaines plateformes sont spécialisées (informatique, freelance) D’autres plus générales (comme la nôtre) tentent de couvrir la majorité des besoins. Un des points noirs de ce genre de plateforme, concernent le coût. Celui-ci peut être à la mise en relation (à vous de faire votre mieux et tant pis si vous ne l’avez pas…ce qui nuit donc à votre rentabilité), ou bien à la commission (prélèvement de X% de vos gains) ou bien par abonnement (10€ par mois pour les options bronze, 30€ pour la version Silver et 50€ pour la Gold), ou bien comme la nôtre, gratuite (avec options de visibilités, un peu comme leboncoin, ce qui nous semble vous fournir ainsi le meilleur retour).

Mais attention ! Ne pas confondre avec les sites d’achat de devis ou de contact. Un site de mise en relation permet aux particuliers de trouver le professionnel qui leur convient et non au professionnel d’acheter des devis sans rien savoir du client. Ensuite, au final, libre à la plateforme de décider comment elle se rémunère mais le professionnel doit avoir toutes les cartes en main.

trouver des clients grace a Idipops

Sur Idipops, non seulement vous êtes géolocalisé, ce qui engendre des contacts de qualité mais vous pouvez également vous mettre en avant en publiant vos conseils, vos savoir-faire et vos réalisations à travers des Posts, afin de construire votre influence sur le réseau et améliorer ainsi votre notoriété, par une stratégie moderne, de contenu.

Les échanges avec les particuliers se font toujours sans intermédiaire, ni commission ou abonnement. C’est notre façon de faire et ça ne changera pas. Nous nous rémunérons uniquement si vous choisissez de rendre votre profil plus visible sur le site.

Alors n’attendez pas : Inspirez la communauté et attirez la lumière sur vous !

Génial ! Je post un conseil dès maintenant

 

#41 – Maintenir une Newsletter

Si vous avez un site internet, avec du contenu régulier, il y a fort à parier que vous avez déjà une newsletter en place. Si ce n’est pas le cas, pour rappel, une newsletter permet de garder le contact avec vos lecteurs et prospects, en partageant de l’actualité, des bons plans, Il s’agit de fidéliser et d’entretenir votre relation. Cela augmente donc le taux de conversion de vos prospects, en client.

Il existe de nombreuses règles à respecter, d’un point de vue technique, quant à votre email, mais également de ton ou de forme, pour correspondre au mieux avec votre communauté.

Boris, de Maboitecartonne, partage son expérience de plus de 3 ans, avec les newsletters. Fort intéressant et avec de nombreux commentaires qui permet d’aller encore un peu plus loin.

 

#42 – Guest blogging

De façon similaire à participer à une newsletter d’un autre site dans votre thématique, le guest-blogging, ou article invité, permet de vous mettre en valeur à travers un article, posté sur un site différent (mais dans votre cible). Cela permet de toucher des personnes en dehors de votre cercle d’influence et donc de trouver de nouveaux visiteurs.

De nombreux bloggeurs sont ouverts à des articles invités, tant que ceux-là ne sont pas trop publicitaires et dans le ton de leur propre article. Parfois gratuit, parfois payant, parfois avec réciprocité (un article sur ton blog, un article sur le mien), le guest blogging est un moyen simple et économique de se faire connaitre.

 

#43 – Marketing Automation via les auto-répondeurs

Les auto-répondeurs ont beaucoup changé la donne en marketing, surtout dans l’emailing, puisque ces logiciels (avec interface web ou directement sur votre ordinateur) permettent de répondre de façon automatique à certains mails, mais également de planifier des campagnes d’emailing et via une analyse fine du comportement des visiteurs (clic sur le lien de l’email? Visite de telle page?) et permet de cascader une suite d’email pour entretenir la relation avec votre prospect ou bien de le qualifier.

En plus de grandement simplifier votre démarchage et de l’automatiser, l’intérêt est également de qualifier un prospect en fonction de ces actes et une fois « prêt a l’achat », qu’un de vos vendeurs passe à l’action.

Par exemple, vous pouvez faire un schéma d’actions complet (Clic sur votre lien d’email, visite de votre landing page ABC, participation à votre Webinar 123, ) Et ainsi vous assurez que quand vous ou votre vendeur décroche le téléphone, ce prospect se transforme en client.

Vous l’aurez compris, le retour sur investissement peut être très élevé via ce genre de campagne comme décrit à travers notre article sur le marketing automation par email.

En revanche, bien que certaines solutions soient très économiques, il faut continuellement revoir ses emails et campagnes, afin de bien suivre vos prospects et ainsi trouver des clients.

 

#44 – Le démarchage par messagerie instantanée (Line, Whatsapp,…)

Trouver des clients par messagerieIl s’agit de démarcher en envoyant un message à vos prospects via Line, Whatsapp, Viber, Le cout d’acheminement est donc bien moindre. En revanche, le nombre d’utilisateurs de messagerie instantanée en France est encore limité.

En revanche, là aussi, attention à ne pas tomber dans le SPAM, qui sur le long terme, nuira a votre réputation.

 

#45 – La signature de vos emails

C’est une méthode toute simple, mais assurez-vous que vos emails possèdent une signature avec les informations utiles de votre entreprise (Nom, site internet, téléphone). C’est gratuit et simple à mettre en place.

 

#46 – Les sites de jobs et recrutement dans les écoles

On découvre bien souvent de nouvelles entreprises, via les sites de jobs ou via les services de recrutement internes des universités, lycées professionnels et autres écoles.

Il faut bien soigner vos annonces quand vous cherchez de nouvelles recrues et bien présenter votre entreprise ainsi que de ses offres et services. N’hésitez pas à les publier sur plusieurs sites ou écoles.

 

#47 – Les podcasts

Pour trouver des clients, il faut parfois essayer de nouveaux supports. Le podcast, support audio, se décline souvent en 2 types, le solo (des épisodes courts de 5 minutes par exemple) et des reportages ou interviews (plus longs, plus complets et très appréciés mais nécessitant bien plus de travail).

Bien que d’un point de vue matériel, ça ne demande pas grand-chose (un micro, déjà intégré à votre webcam par exemple), faire un podcast nécessite un minimum de préparation et il faudra trouver des sujets, qui intéressent votre audience, mais aussi vous intéressent (Passion, plaisir à le faire…). Si vous comptez faire des podcasts à plusieurs, il faudra réfléchir à la façon de les organiser, de les faire (Par Skype? En face à face?) Et de bien préparer vos questions ou script. Un bon nombre de bloggers et de startups sont très intéressés par ce genre de format, il suffit de leur envoyer un email en leur demandant s’ils sont d’accord.

Une fois fait, vous devrez les diffusez largement, un peu comme vos articles de blogs.

Un des rares points négatifs sur le podcast concerne surement la difficulté à interagir avec les auditeurs, puissent que ceux-ci sont souvent en train de faire autre chose en même temps qu’écouter votre podcast (course à pied, vélo, transport en commun). Ils ne peuvent donc par réagir tout de suite par commentaire mais il suffit simplement à la fin de votre podcast d’inviter l’auditeur sur votre site pour continuer les discussions par exemple.

Le site Selmapaiva nous livre comment faire un bon podcast, à travers une bonne interview !

 

#48 – Les landings pages

trouver des clients via une landing page parfaiteL’intérêt est de personnaliser votre site internet et d’avoir des pages dédiées, en fonction de vos campagnes du moment mais aussi du type de visiteurs, leur localité, afin d’aider à convertir vos visites en achat ou en prospects. Cela permet un meilleur ciblage et de bien mettre en évidence votre offre.

La landing page n’est qu’un chainon pour trouver des clients, mais tout le but est d’améliorer l’impact de vos campagnes en fournissant une expérience personnelle, et non générique comme ce que votre page d’accueil fournit (et doit fournir).

Cependant, avoir une landing page qui convertit n’est pas simple, heureusement, il existe de nombreux articles pour expliquer les bases et bien plus.

C’est justement le cas d’Incremys, avec un article bien détaillé sur comment réussir toutes vos landing pages.

Il vous faudra faire de nombreux tests pour trouver la page idéale (si elle existe…) mais également la rafraîchir au fil du temps.

#49 – Les comparateurs de prix

Si vous vendez des produits sur un site e-commerce, les comparateurs de prix peuvent vous apporter un coup de projecteur important.

De nos jours, un grand nombre de personnes naviguent sur internet avant d’acheter un produit, et un grand nombre utilise des comparateurs de prix pour trouver le moins chère ou le site offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Certains comparateurs de prix sont gratuits, d’autres facturent au clic. Il est donc important de bien soigner l’interface de son site web et de savoir convertir les visites en prise de commandes.

Shopify présente d’ailleurs 10 comparateurs de prix, les plus populaires.

Si vous me demandez quel comparateur j’utilise pour faire mes achats, c’est i-comparateur, et depuis pas mal de temps, pour leur simplicité. Mais il y en a bien d’autres.

Il vous faudra fournir un flux structuré avec vos produits et prix. Demandez à votre développeur de le faire.

 

#50 – Les sites de cash-back

Assez récent, les sites de cash-back permettent de rémunérer les acheteurs en « cash-back » un certain pourcentage de leur achat fait sur votre site internet. Une fois l’achat effectué (plein tarif), ils récupéreront sur leur compte de la plateforme cash-back le montant de réduction en question, donc du vrai « cash ». C’est un fait une extension de l’affiliation. Les entreprises de cash-back reversent en fait une partie de leur gain d’affiliation. Une situation gagnant-gagnant dans de nombreux cas, puisque les sites de cash-back sont souvent très agressifs et ont un effet accélérateur sur les dépenses en ligne.

Si vous faites déjà de l’affiliation, assurez-vous également d’être dans les listes des sites de cash-back !

 

#51 – Les marketplaces

Les marketeplaces ou places de marché permettent de lister vos produits (ou services) à votre nom, sur des grands sites d’ecommerces.

Evidemment, les sites comme Ebay, Priceminister sont des incontournables, mais de nombreux sites d’ecommerces ont ouvert leurs portes aux individuels et professionnels souhaitant vendre leurs offres, c’est par exemple le cas d’Amazon et de C-Discount.

Certaines sont spécialisées en B2B, d’autres en services (dont la nôtre Idipops), et d’autres à thème (occasion, particuliers à particuliers, sur le matériel de sport,…). L’intérêt est d’obtenir un nouvel accès au marché via des plateformes d’acteurs connus dans une niche.

Les marketplaces, de par leur nombre et l’aspect décentralisé, cela offre bon nombre d’opportunités pour trouver des clients, mais également des risques de conflit ou une complexité à gérer différentes plateformes en même temps, il faudra donc bien définir votre stratégie avant de vous lancer.

Si vous avez des doutes, nous vous recommandons de lire Quelle stratégie adopter sur les places de marché? d’ecommerce-nation.

 

#52 – Les ventes privées

Les ventes privées sont à la mode depuis plusieurs années déjà et c’est bien compréhensible. Cela permet évidemment de faire des affaires sur internet en achetant des produits ou services bradés. Que ce soit des sites généralistes ou spécialistes, il existe de nombreuses plateformes.

Pour les professionnels, les ventes privées peuvent être plus intéressantes que certaines autres méthodes puisque le principe est de stimuler la demande en mettant en avant l’offre, et non le contraire comme bien souvent (l’offre répond à la demande). En effet, les ventes privées misent sur des promotions événementielles ou temporaires et axent toute leur communication sur le produit.

Passer par des ventes privées pour trouver des clients permet donc un coup de projecteur dédié à son offre. Evidemment, pour être accepté, il faudra fournir une réduction importante ou une offre qui sort de l’ordinaire. A utiliser avec parcimonie donc et en complément avec d’autres méthodes, comme toujours.

Bien sûr, il faudra bien faire attention à votre cible et utiliser la ou les plateformes de ventes privées qui correspondent à votre marché. Voici par exemple un entretien réalisé par le blogdumoderateur sur la plateforme Bricoprivé. Très informatif.

 

#53 – Les wikis

Il existe de nombreux wikis (dont le fameux Wikipedia) mais certains peuvent mieux correspondre à votre thématique. Il ne faut pas faire de pub sauvage (vous vous retrouverez rapidement banni par les communautés qui gèrent ces wikis) mais de partager vos connaissances et dans certains cas, de faire un lien vers votre site.

Cela aidera non seulement votre référencement, mais surtout votre réputation d’expert en la matière.

 

#54 – Les présentations PowerPoint à partager

Plus facile qu’une infographie et tout aussi informatif, les présentations du style PowerPoint, sont très appréciées, surtout des professionnels. Certes, moins sexy qu’une bonne infographie, de nombreux services se sont ouverts pour faciliter le partage de ces présentations. Le service le plus connu est très certainement slideshare, qui permet donc de publier en ligne sa présentation.

Concrètement, en plus de partager son savoir-faire et ainsi améliorer sa notoriété, cette méthode peut également être utilisée pour trouver des leads, et ainsi trouver des clients.
De plus, vous aurez la possibilité de sponsoriser vos présentations via l’outil Lead Generation de Slideshare par exemple, qui partagera ainsi votre contenu à l’audience ciblée.

Enfin, les documents sur slideshare sont plutôt bien référencés. Il serait donc dommage de s’en priver. Globalia a justement un très bon article sur comment utiliser slideshare dans son plan marketing.

 

#55 – Les sites de « curation »

Les sites de curation du style Scoop.it permettent de mettre de côté et de partager des nouvelles, des articles, pages web et d’en recommander en fonction de la thématique. En plus d’aider un peu au référencement, cela permet également d’atteindre de nouveaux visiteurs via ce genre de plateforme (un accès au marché différent en somme).

Liés à une bonne stratégie de contenu, les sites de curation vont pouvoir amplifier votre message et ainsi atteindre de nouveaux prospects.

 

#56 – La cartographie Google Maps

Trouver des clients par google maps businessVous possédez une boutique, un bureau, un local ou pas, Google My Business permet de lister votre entreprise (votre adresse, les contacts) sur leur carte Google Maps mais également en première page à droite dans la rubrique commerce si une personne cherche le nom de votre entreprise.

C’est assez simple d’être listé et permet d’améliorer votre visibilité sur Google, tout en améliorant le référencement de votre site. C-Marketing nous explique justement comment ajouter son entreprise sur Google My Business.

 

#57 – Les sites de petites annonces

Avec plus de 160 Millions de visiteurs par mois juste pour Le Bon Coin, il est facile de comprendre que les sites de petites annonces peuvent attirer un fort trafic ou de bonnes retombées.

Alors évidemment, il ne s’agit pas de faire du spam et des annonces bidons, mais d’utiliser ses plateformes du mieux que vous pouvez. Si vous les utilisez, pensez à présenter votre entreprise et services à la fin (avec un lien), ou bien d’intégrer ses plateformes dans votre modèle économique.

Certains sites sont très généraux, d’autres sont des niches. Cela vous aidera à mieux cibler les plateformes à utiliser pour trouver des clients.

Avec de l’originalité, ce genre de plateforme vous permettra d’atteindre de nouveaux prospects là où ils ne l’attendent pas (et donc de créer un peu de surprise, pour mieux marquer).

 

#58 – Les agrégateurs de flux RSS

Vous avez du contenu et vous souhaitez le partager? Il existe encore de nombreux agrégateurs de flux RSS pour ainsi étendre votre zone d’influence. Vous avez des services comme Lamoooche ou bien fluxrss qui sont encore bien utilisés de nos jours. Cela peut également vous aider sur votre référencement.

#59 – Les annuaires

C’est la base de la présence publique. Il faut absolument apparaître dans les annuaires classiques comme les Pages Jaunes, qu’ils soient papiers ou en ligne. Beaucoup de personnes, un peu moins les plus jeunes, ont encore l’habitude de consulter les pages jaunes lorsqu’ils recherchent un prestataire de service (un coiffeur, un médecin, un artisan…).

Une fois votre annonce enregistrée, libre à vous de choisir la taille de votre annonce, mais attention ! Les coûts peuvent vite grimper et il s’agit de ne pas se tromper au moment de choisir quelle annonce mettre le plus en avant (plus de départements ? Plus d’activités ? Plus de villes ? …).

En plus d’apporter une visibilité supplémentaire, les annuaires peuvent également améliorer le référencement de votre site, en s’assurant que ceux-ci soient de bonne qualité et que votre contenu soit unique et intéressant.

 

#60 – Les profils sur réseaux sociaux

C’est assez simple, mais une présence sur les réseaux sociaux peut également vous aider à trouver des clients. Encore faut-il interagir avec sa communauté, ce qui prend donc du temps et nécessite un bon suivi mais surtout d’être actif !.

Il existe de nombreux services pour vous aider à gérer votre présence sur les réseaux sociaux et il serait dommage de s’en passer. Comme par exemple pour répliquer le contenu que vous poster sur Twitter, sur Facebook (comme avec IFTT par exemple), d’autres vous proposent de centraliser vos différents réseaux sociaux dans une interface harmonisée et vous aider à le gérer. La plupart de ces services sont payants mais accessible ou avec une version d’essai.

N’hésitez pas à les comparer. Outilveille a justement fait une présentation sur les 10 meilleurs outils pour gérer vos réseaux sociaux.

 

Trouver des clients en investissant dans un budget de taille moyenne ($$)

Si vous pouvez vous permettre d’investir plus, voici d’autres méthodes concrètes pour trouver des clients.

 

Méthodes traditionnelles

#61 – Le Street Marketing, la marketing dans la rue

Trouver des clients via le street marketing - adopteunmec

Il s’agit de publicité, souvent très originale, en pleine ville. Il faut souvent un budget important et des autorisations, mais les retombées médiatiques sont souvent importantes. Un exemple intéressant sur Paris, avec Adopteunmec.com, ou des hommes sont « mis en boite » comme une poupée Barbie. Le principe, ce sont les femmes qui choisissent les hommes, selon leurs propres critères.

Mais cela peut se faire avec un budget plus petit, avec juste un ou deux vélos à vos couleurs. Mais dans tous les cas, cela nécessitera pas mal de préparation.

Voici un exemple en vidéo d’un street marketing fait par une entreprise française à New York, avec un budget limité.

#62 – Les mascottes

Si je vous dis, Milka, vous pensez au bon chocolat, mais aussi à sa mascotte, non?

Les mascottes sont très utiles pour faire le relai entre les consommateurs et l’entreprise via une simple image. Souvent enfantines, les mascottes représentent l’entreprise, permet de communiquer plus facilement et de personnifier la marque.

Elles permettent également d’obtenir un lien privilégié avec les enfants (pensez aux céréales par exemple). Celles-ci renforcent donc l’identité visuelle de votre marque.

Il n’est pas évident de choisir une mascotte et celle-ci devra être cohérente avec vos produits ou services.

Par exemple, dans notre cas, notre mascotte est Idipops, le cupidon des services. Il s’agit d’un cupidon qui met en relation particuliers et professionnels, comme pour lier des âmes sœurs. Mais un cupidon pour Milka….cela n’aurait pas fonctionné et aurait même détérioré leur image de marque.

Le site d’alesiacom a justement écrit un bon article sur ce qu’une mascotte peut apporter à votre marque, avec de nombreux détails et histoires des marques.

#63 – L’homme (ou la femme) sandwich

Cette technique remonte aux débuts du marketing. Ce n’est pas parce que cette technique marketing est ancienne qu’elle ne fonctionne plus. Au contraire !

homme sandwich trouver des clients

L’homme sandwich est plus efficace qu’un affichage publicitaire classique et plus marquant que de distribuer des flyers dans la rue. Car en plus de faire passer votre message marketing, vous permettez de créer un contact humain.

L’homme sandwich est une bonne occasion d’être original pour vous faire remarquer. L’accoutrement de l’homme sandwich peut rejoindre le concept de street marketing (voir plus loin) en utilisant l’environnement pour attirer l’attention. Niveau budget, il ne vous en coutera pas beaucoup : une personne et un bon déguisement.

#64 – Publicité sur véhicules

Cela peut être assez basique avec votre logo sur vos véhicules (voiture, camion, ) ou directement passer par des agences pour afficher votre publicité sur d’autres supports (taxi, voitures particulières…).

Ce type de publicité est très courant chez les artisans. Les prix vont de 15€ pour le simple autocollant de petite taille à 200€ pour un fourgon et peuvent même aller a plusieurs milliers d’euros pour des décorations complètes de véhicules.

Ce type de publicité est une des plus importantes pour les professions de proximité, notamment en bâtiment. Il est ainsi facile pour les prospects de reconnaitre votre voiture ou camion, ou bien de découvrir vos services.

Selon votre budget et vos envies, vous privilégierez un design simple, avec votre logo, contacts et les services offerts, ou bien vous pourrez opter pour un design complet, avec pourquoi pas des effets visuels, humoristiques, ou pourquoi pas « high tech », avec QR code ou des écrans.

Le site faire-connaitre-mon-entreprise a justement publié un article sur la stratégie de publicité sur véhicule, avec de bons conseils.

 

#65 – Participer à des salons, foires, expos

Participer à des salons est un moyen très rapide d’obtenir des retombées, tout du moins en termes de devis et la plupart du temps en termes de commandes. Encore faut-il bien choisir le salon, la foire ou l’exposition à laquelle on participe.

trouver des clients - foire exposition trouver des clients gratuitement

Certains salons sont très généralistes et attirent beaucoup de public. Cela n’est pas obligatoirement synonyme d’expérience réussie. Vous risquez d’être noyé dans la masse, face à de nombreux concurrents et, en fonction de vos moyens, vous aurez surement du mal à vous faire remarquer. Au-delà de cela, même sur les contacts récupérés, vous serez en concurrence au moment du devis.

Un choix à faire peut être de se tourner vers des foires ou salons plus spécialisés ou avec moins de public. Votre stand, vos commerciaux ou vous-même auront plus d’impact sur les clients et vous serez plus libres pour appliquer des prix normaux lors des devis.

Une fois votre salon choisi, voici les étapes pour bien le préparer.

#66 – Jeux concours

Rien de mieux que pour créer des interactions avec sa communauté !

Un jeu concours, en plus de dynamiser sa communauté et de récupérer des contacts ou prospect, cela permet également de d’étendre son réseau.

Que ce soit un simple tirage au sort ayant pour but d’augmenter le nombre de like sur sa page facebook (like et gagne !) Ou bien de partager son expérience sur une coupeur d’électricité (si vous vendez des onduleurs) afin de récolter des témoignages à réutiliser plus tard, ou encore de demander la fonction préférée de votre dernier logiciel ABC afin de communiquer sur les forces de votre produit, le jeu concours est également un bon moyen, simple et efficace de se construire un fichier de prospection.

Et vous pouvez d’ailleurs combiner réseaux sociaux et jeux concours, puisque ces derniers fonctionnent très bien à travers les réseaux, notamment Facebook. Emarketinglicios partage justement les clés pour réussir ses jeux concours sur Facebook.

#67 – Récompenses et trophées

Le but ici est de promouvoir sa marque, son expertise, ses produits, à travers des récompenses et trophées, lors de compétitions, comparatifs,

Par exemple, obtenir le label « Meilleur produit de l’année » vous assure un très bon retour client !

Ces récompenses ne tombent pas toutes seules, il faut bien souvent remplir un dossier, et postuler pour être dans la course.

En plus du gain médiatique de plus ou moins grande échelle en fonction de l’entité qui délivre le trophée, celui-ci permet d’assoir votre notoriété et votre position de leader sur le marché.

#68 – Démarchage téléphonique

Démarchage téléphonique. Ça sonne un peu moyen….appelons le télémarketing (Ah, plus moderne !)

Nous connaissons tous le démarchage téléphonique et il n’est pas sans rappeler qu’il existe des règles strictes à respecter, cf la CNIL.

D’ailleurs la secrétaire d’État au commerce Martine Pinville avait annoncé la création d’un service pour lutter contre le démarchage téléphonique.

Il est donc plus que recommandez de passer par un pro puisque cela ne s’improvise pas et vous risquez de lourdes amendes si vous ne respectez pas les règles.

Le Blog de Businesstoolbox a justement fait un article dessus.

En revanche, si vous souhaitez le faire vous même, il faudra bien vous préparer et éliminer tout blocage, comme l’explique le site technique-de-vente.

 

#69 – Promotions et bons plans

Lancer une promotion sur ses produits ou services permet non seulement d’améliorer ses revenues mais également d’améliorer sa notoriété auprès des prospects qui ne connaissaient pas l’entreprise par exemple.

Les promotions peuvent très bien être une réduction du prix, mais également offrir d’autres services ou produits.

Il est tout aussi important de planifier, estimer, optimiser et suivre les résultats de sa campagne, que de la communiquer et d’allouer un espace « publicitaire » suffisant.

Dans certains cas, la communication est même plus importante que le taux de réduction lui-même. Par exemple, offrir 5% de promotion sur machine à pain et être sur la première page d’Amazon, vous apporteront surement bien plus de retour, qu’offrir 20% de réduction mais sans visibilité supplémentaire.

Une fois votre promotion mise en place, il est crucial de suivre les résultats et de continuellement améliorer son rendement. Dans de nombreux cas, il suffit en fait d’enregistrer les résultats, indicateurs clés et conditions sur plusieurs campagnes et décider ainsi quel genre de campagne donne le meilleur rendement. Mais dans tous les cas, il faudra tester de nouvelles campagnes afin d’optimiser continuellement vos retours.

Pensez également à bien relayer votre promotion sur des supports clés (là où sont vos prospects). Il existe d’ailleurs de nombreux sites pour relayer vos bons plans, comme le site des radins, Groupon et bien notre plateforme Idipops avec ses bons plans.

 

#70 – Livre blanc (Whitepaper)

Très souvent utilisé en B2B, peu en B2C, il s’agit de faire valoir votre expertise sur un sujet, en profondeur, mais sans employer un ton promotionnel (neutre donc), à travers un document (10 à 20 pages) sur une problématique, des choix à faire, des bonnes pratiques,

Il s’agit bien souvent d’un outil très complet, qui vous prendra donc beaucoup de temps, mais de très grande qualité et qui pourra ainsi mettre en avant votre expertise.

Bien que neutre, un livre blanc peut vous apporter des clients, puisque vous aurez votre logo, vos informations, sur chacune des pages et serez perçu comme un expert auprès du lecteur (si la qualité est là, bien entendu). Mais celui-ci pourra également mettre en avant des outils ou technologie ou pratique, peu connus de tous (la vôtre peut-être) et bien appuyer sur la supériorité (effective, prouvé) d’une certaine technologie. Si vous êtes le seul à offrir cette technologie, bingo, vous venez de faire une très bonne publicité dessus, mais de façon objective et reconnue.

Si ce n’est pas le cas, vous vous assurez tout de même de réduire le nombre de concurrents.

Évidemment, un livre blanc ne peut fonctionner que si seulement celui-ci est neutre et de grande qualité.

Formateurconsultant présente justement le livre blanc comme puissant outil marketing.

 

#71 – Les programmes de fidélité

Il est bien connu, trouver de nouveaux clients coûte bien plus cher que de retenir ses clients actuels. Encore faut-il avoir un programme de fidélisation

Selon Selfstartr (Voir l’infographie), garder un client coûte 6 à 7 fois moins cher que de trouver un nouveau client. Cela part de plusieurs constats, vous possédez déjà une relation avec eux, connaissez leur « goûts » (ou du moins, via leur achats précédents), et avez surement déjà des prises de contacts régulières (newsletter, prospectus). Du coup, vous avez bien plus de chance de convertir votre client actuel à un prochain achat, que de repartir de 0.

Bien souvent, vos clients habituels, dépensent plus dans votre magasin ou sur vos produits, qu’un nouveau client (il connait vos prestations).

Cependant, il peut être facile de faire des erreurs dans son programme. Toujours selon Selfstarter, 97% des programmes de fidélisation sont basés sur : dépenser de l’argent pour gagner de l’argent. Cependant, 77% de ces programmes transactionnels échoue dans les 2 ans.

D’ailleurs, le blog de Shopandtip nous livre les 3 étapes clés pour lancer son programme de fidélité.

 

#72 – Le démarchage par SMS

Technique assez agressive et intrusive, une campagne SMS donne toujours de bons résultats en nombre d’impressions, puisque il existe très peu de blocker de Spam SMS, et presque tout le monde possède un téléphone portable de nos jours.

Ici aussi, il faudra faire très attention à vos listes et à ce que le message soit court, percutant et pousse à l’action.

Sachez que 90% des SMS reçus sont lus dans les 10 minutes ! Et avec un cout proche des 5 centimes, le retour sur investissement peut se faire assez rapidement en fonction de votre activité.

Si vous voulez en savoir plus, je vous recommande l’article de webmarketing&Com sur les 5 bonnes raisons d’utiliser le SMS marketing.

 

#73 – Publicité dans le cinéma

Trouver des clients au cinemaIl s’agit d’afficher votre publicité dans les cinémas ciblés, lors de l’entracte, avant que le film commence.

Cela coute bien souvent moins chère qu’un passage à la télé et permet de cibler facilement la localisation de vos prospects. De plus, les spectateurs sont bien plus enclins à regarder votre publicité (attente du film pour se divertir) que via la TV.

Deux régies se partagent le plus gros du marché, la Société européenne de publicité (Sep) et Censier Publicinex et s’occupent bien souvent de tout. (Photographes, montage, )

Évidemment, il faudra particulièrement faire attention au ciblage de vos prospects.

 

#74 – Participer à des rencontres professionnels et groupes d’intérêt

Trouver des clients, c’est également créer un réseau. Atteindre le client particulier directement peut être chronophage et le coût d’acquisition d’un client peut être élevé.

Participer et s’intégrer à des groupements de professionnels, spécialisés ou non, permet d’étendre son réseau. Il permet également, à partir d’une relation professionnelle, d’atteindre plusieurs particuliers. Ainsi grâce à votre réseau, vous économisez du temps, de l’argent et vous gagnez des clients que vos relations auront recommandés pour vous.

En plus de cela, les groupements de professionnels sont d’excellents moyens de se tenir au courant des derniers changements sur le marché, que ce soit économiquement ou légalement.

#75 – L’étude de marché à partager

Démontrez votre expertise et connaissance du marché à travers une étude marketing de celui-ci.

Vous pourrez la faire au travers d’entretien téléphonique, de sondage par internet, d’études par groupes de clients et la partager aux médias ou sur votre site.

L’intérêt est de gagner en visibilité grâce au partage de votre étude, qui se portera donc directement sur votre marché cible et donc parfaitement alignée sur une prospection commerciale de qualité.

Le site de Success Marketing explique justement les 5 étapes d’une étude de marché.

 

#76 – Le marketing olfactif

Huumm ca sent bon !!

Il s’agit de faire venir les clients grâce à l’odeur ! Via des diffuseurs, vous pouvez attirer des clients dans votre boutique (boulangerie avec une bonne odeur de pain, ou un café avec une bonne odeur de café frais,…). Certaines entreprises s’en servent également pour créer des expériences sensorielles de confort. Par exemple la RATP a testé de nombreuses odeurs de détergent dans ses couloirs de métro.

 

#77 – Le mécénat

Le mécénat est un soutien financier, technique ou matériel apporté par une société (ou particulier) à une action ou activité d’intérêt général sans contrepartie directe du bénéficiaire. En plus des avantages fiscaux, les personnes utilisant le mécénat recherchent également quelques intérêts indirects notamment avec un objectif d’image de marque par association à la cause, mais également à une mobilisation interne (et donc de cohésion sociale ainsi que d’augmenter les ambassadeurs internes), une différenciation et à marquer son identité dans d’autres domaines, non professionnels.

Cela permet du coup, d’apparaître auprès de ces prospects, là où ils ne nous attendent pas.

 

#78 – Publicité dans les journaux et revues

Le support papier n’est pas prêt de s’arrêter et il serait dommage de ne pas en tirer parti lors de campagnes publicitaires pour trouver des clients. Souvent plus simple à mettre en place qu’un spot radio ou télévisé et moins chère dans certains cas, bon nombre d’entreprises commencent par ici pour attirer de nouveaux prospects.

Là encore, il faudra bien cibler les lecteurs à travers les différents journaux disponibles ou revues professionnelles (ciblage encore plus fin pour certaines activités) et si possible s’assurer d’un « Call to Action » pour un résultat mesurable.

Le site tarifspresse recense justement les différents quotidiens, mensuels en France avec leurs particularités et leurs tarifs PRINT (format papier) et si disponibles PRINTDIGITAL (format électronique). Évidemment, le format électronique sera bien moins chère, puisque pour quelques centaines d’euros vous pourrez avoir un encart, alors qu’il faudra compter plus milliers voir dizaines de milliers d’euros sur format papier, en fonction de la taille, de l’emplacement, du nombre d’abonnés et de la périodicité.

#79 – Les ventes à domicile

Inutile de présenter les ventes Tupperware des années 60, le début des ventes à domicile.

Bien que le concept n’ait que peu changé (réunion à domicile ou sur le lieu de travail pour présenter une ou plusieurs offres), les statuts de VDI (Vendeur à Domicile Indépendant) et les produits phares ont bien changé.

Selon la Fédération de la vente directe (FVD), il y aura plus de 600 000 vendeurs, générant plus de 4.4 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en forte croissance. Il s’agit là d’une force de vente importante pour toute entreprise.

Leur rémunération se base sur un pourcentage – 20% à 35% en fonction des secteurs et fonctionne bien souvent par palier – et permet donc un retour sur investissement direct et facilement comparable, avec une grande flexibilité.

Basé sur la convivialité et l’interactivité, cela peut aller de la vente de cosmétique, lingerie, vins, aux bijoux, jouets, ustensiles de cuisines et bien d’autres.

A voir si cette méthode peut être appliquée à votre entreprise.

 

#80 – Journée portes-ouvertes

Cette technique marketing permet d’impliquer le public avec l’entreprise en leur ouvrant les portes, tout en communiquant autour de cette événement en amont.

La journée portes-ouvertes est une pratique commune dans certains secteurs, comme dans l’automobile ou l’éducation, mais pourquoi ne pas dupliquer cette idée pour des secteurs et entreprises complètement différents ?

Au-delà de la communication en amont qui sera bon pour votre renommée dans tous les cas, ouvrir ses portes permet de renvoyer une image de proximité, transparence et d’honnêteté. Le public qui se rendra à cette journée sera intéressé par votre offre de service ou vos produits et ce moment représente une occasion privilégiée de faire la différence.

#81 – Les dons

L’objectif premier ne doit évidemment pas être publicitaire, cependant c’est un des avantages supplémentaires. En fonction des sommes données, de l’association qui les récolte, et du timing, cela pourra vous apporter un coup de projecteur plus ou moins important, tout en touchant une partie supplémentaire des adhérents, supporteurs de cette association.

Cela peut se faire en numéraire (un don de 100, 1 000, 1 000 000 d’euros), en matériel (des vivres, de l’équipement, ..) ou via de l’expertise (connaissances, support sur place), en fonction de vos ressources et de votre domaine d’activité.

#82 – La prescription

La prescription permet d’influencer le comportement d’achat d’un agent économique (Particulier, gérant de PME, secteur publique) en prescrivant certains produits ou technologies bien en amont de la phase d’achat.

Très utilisée dans certains secteurs (santé, bâtiment,…), cette influence peut être d’autant plus forte en raison de la réputation du prescripteur (source de bons conseils). Par exemple, un moniteur de ski peut prescrire certains équipements de ski à ses élèves et ainsi orienter l’achat vers votre produit, ou bien un docteur vous prescrira des médicaments qu’il juge le plus adapté à votre état de santé. Cela se fait très souvent sur des produits, mais peut se faire sur un choix technologique ou basé sur une norme spécifique, permettant ainsi d’éliminer un grand nombre de concurrent ne respectant pas la norme ou n’ayant pas cette technologie.

La prescription est une activité marketing sur le long terme mais aide clairement à trouver des clients. Il vous faudra cependant investir beaucoup de temps et d’argent pour obtenir vos premiers résultats.

#83 – L’expérience utilisateur

Évidemment, avoir un site internet intuitif, performant, moderne, Aide à améliorer l’expérience de vos prospects à travers leurs cycles d’achat. Mais cela ne s’applique pas seulement à votre site internet, mais aussi à vos employés et vos prestataires.

Trouver des clients de facon décalée - DQ glace renversé

L’humeur, le sourire et la tenue de votre livreur est tout aussi important que l’ergonomie de votre site internet.

Et n’hésitez pas à apporter de l’originalité et du jeu. Par exemple, si un de vos serveurs dans votre bar énonce le mot « bière », c’est tournée générale ! Cela va vite créer des échanges au sein de l’établissement.

Ou bien, comme Dairy Queen (DQ), la franchise de glace et gâteaux qui est connue pour mettre votre glace tête en bas devant vous, pour vous montrer son onctuosité et sa tenue. Et si celle-ci ne tient pas, ou si le serveur ne l’a pas fait, vous recevez un coupon pour une autre glace.

#84 – L’appel à terreur

L’appel à terreur permet de créer un sentiment d’urgence se basant sur une peur. Par exemple en montrant les dégâts provoqués par le feu ou les inondations, pour une entreprise d’assurance.

Il s’agit de créer une émotion et d’offrir une solution, pour un système d’alarme par exemple.

Cela ne fonctionne évidemment pas avec toutes les professions et domaines d’activités mais peut être mis en place dès qu’il s’agit de sécurité et de santé.

#85 – Proposer la négociation des prix

Pour trouver des clients dans un marché aussi compétitif, il faut se différencier. Certaines entreprises proposent par exemple la négociation des prix de façon explicite ! C’est le cas surprenant en e-commerce de Cdiscount. Joptimisemonsite partage justement son expérience.

Concrètement, le but est de créer la surprise chez le client tout en apportant un sentiment d’urgence de prise de décision et de satisfaction en cas d’acceptation.

Par exemple, sur l’achat d’un frigo, Cdiscount permet de négocier directement par internet le prix. Vous pouvez faire une proposition qui sera accepté ou non. Cela peut se faire de façon automatique et en plusieurs étapes (avec contre-proposition).

Cela engendre de l’interaction avec le client, de la satisfaction et au final pousse à passer commande rapidement pour bénéficier de ce prix réduit et personnel !

#86 – Entretien client

Interviewer un client ne permet pas seulement d’en apprendre plus sur ses problématiques, ses moteurs et ses satisfactions,  mais aussi de vous construire une liste d’ambassadeurs, de clients satisfaits qui partagent leur expérience à travers un article ou une vidéo de vos services.

Il y a fort à parier que vos clients actuels ont le même profil que vos clients potentiels, c’est pourquoi en plus d’une interview client, il vous faudra la partager sous différents supports (revue professionnelle, votre site internet, votre newsletter) afin de trouver de nouveaux clients.

Il est toujours intéressant de lire la problématique d’un client et de comprendre son choix des solutions retenues. Il est probable que l’expérience de votre client puisse se rapprocher des besoins de certains de vos prospects.

#87 – Apporteurs d’affaires

Un apporteur d’affaires est une personne qui met en relation des personnes qui souhaitent réaliser entre elles des opérations commerciales moyennant commission. Il existe cependant quelques différences entre courtier, agent commercial et apporteur d’affaires comme l’explique netpme.

Mais il est courant de passer par ce type d’intermédiaire pour trouver des clients, lorsque l’entreprise n’a pas une force de vente suffisante.

#88 – Banderoles sur les plages

banderole publicitaire pour trouver des clients

« Choourooos qui veut des chourosss ! », vous êtes tranquille sur la plage est un petit avion passe, sans grand bruit, avec une longue…très longue, trop longue (?) banderole publicitaire…Voilà un nouveau moyen de trouver des clients, si votre cible se trouve sur les plages bien évidemment.

Pour quelques centaines d’euros, faites tracter votre publicité par un avion sur de nombreuses plages du littoral. Si l’avion en question couvre une large partie des côtes et en fonction de la taille de votre publicité, le coût peut se chiffrer à plusieurs milliers d’euros.

Selon baches-publicitaires, plus de 80% des personnes lisent les informations sur les voiles et un grand nombre (+70%) semble même apprécier ce genre de pubs (qui sortent un peu de l’ordinaire).

#89 – Offrir un service gratuit

Se trouver des clients passe parfois en offrant un service gratuit, faire un max de bruit autour et s’assurer qu’un grand nombre de personnes l’utilisent. Puis vous offrez un service payant en arrière-plan. Inutile de vous présenter Google, qui s’est fait connaitre en premier par son moteur de recherche, simple, rapide et gratuit…et qui a généré 74.5 milliards de chiffre d’affaires en 2015.

Que ce soit à travers votre modèle économique (gratuit mais avec options de visibilités, comme Idipops), ou bien un de vos services que vous ouvrez a tous, gratuitement, cela permet de se démarquer rapidement. Il faudra tout de même vous assurer que le service en question n’est pas au rabais, mais le meilleur possible. Tout le jeu sera de montrer que « gratuit » n’est pas égal à mauvaise qualité. Tout en rentrant dans vos frais…

#90 – Diversifier votre offre

Pour trouver de nouveaux clients, il vous faudra peut-être diversifier votre offre, par de nouveaux produits ou services, ou bien par une offre complémentaire. En plus de générer de nouveaux revenus, cela vous permettra d’approcher un nouveau marché, en fonction de l’offre en question.

Évidemment, cette méthode peut être très coûteuse en terme de conception de votre offre, communication, et mise sous marché, mais avec de l’ingéniosité, vous trouverez peut être une idée de produit ou service avec un excellent retour sur investissement.

 

Et puis il y en d’autres !

Méthodes en ligne

#91 – Publication de vidéos informatives

Nous consommons de plus en plus de vidéos, et un message est bien plus percutant et plus rapide à digérer en vidéo que dans un article écrit.

Vous pouvez par exemple présenter votre article en vidéos, ou bien faire un guide explicatif, un tutoriel,

C’est un moyen de plus pour partager votre contenu.

 

#92 – Publication de vidéos pour faire le buzz

Buuuuuuzzzzz, tout le monde le veut, mais peu de gens y arrive. Il n’y a en fait pas de recette miracle pour faire une vidéo virale…mais si vous y arrivez, celle-ci pourra vous apporter un gain de visibilités important.

Vous n’avez pas forcément besoin d’un budget bien élevé pour faire le buzz mais il vous faudra de bonnes idées, au bon moment, avec la bonne audience.

L’humour et la surprise constitue généralement une partie des ingrédients.

Wizdeo a justement écrit un article avec 9 facteurs clés pour créer des vidéos virales. Commencez donc par là et essayez, lancez-vous !

 

#93 – Publicité sur Facebook

Il s’agit là d’afficher votre publicité par des messages sponsorisés sur Facebook. Peu utilisé chez les prestataires de services, mais pourtant cela peut rapporter rapidement des clients ! Et via un budget journalier, vous contrôlez facilement vos dépenses.

Il existe beaucoup de configurations possibles manuelles, mais également des configurations automatiques qui optimisent plus ou moins bien votre campagne de publicité sur Facebook.

Pour obtenir des bons résultats, il vous faudra surement essayer des annonces différentes, sur des catégories différentes et optimiser ainsi votre retour sur investissement.

Il existe de nombreux articles traitant de ce sujet en détails, comme l’excellent Olivier Lambert via son article « Publicité Facebook: Combien ça coute? Comment ça marche? »

 

#94 – Publicité sur Twitter

A l’instar des publicités sur Facebook, il vous est également possible de sponsoriser des Tweets (gazouillement) sur le fameux réseau social Twitter. Cela vous permettra d’augmenter de manière significative le nombre de vues de vos tweets et espérons-le de clics et de retours !

Ici aussi, vous avez beaucoup d’options de ciblage, tout en restant assez simple et rapide à mettre en place.

Tout comme Facebook, vous pouvez mettre un budget journalier et affiner vos réglages.

Évidemment, il est conseillé d’ajouter une image à vos tweets, qui recevront ainsi bien plus de clics. (Cela a été testé et prouvé de nombreuses fois).

Si vous vous demandez comment mettre en place une telle campagne et surtout si celle-ci en vaut la peine, Socialmkg a testé la publicité Twitter et partagé son expérience .

 

#95 – Publicité sur Linkedin

Plus couteux que Facebook ou Twitter, mais délivrant bien souvent des « leads » bien mieux qualifiés, Linkedin est très populaire pour les publicités en B2B.

A l’instar de Facebook, le ciblage peut se faire finement (Secteur, taille d’entreprise,….) Et vous contrôler le budget par jour également.

Si vos clients sont des entreprises, Linkedin peut vous rapporter bien plus que Facebook ou Twitter. Mais si vous êtes un commerce en B2C, la note risque d’être salée pour peu de retour…

Regardez un peu l’article de mycommunitymanager pour débuter.

Mais le mieux est de tester, mettez un budget de 10e sur Facebook, Twitter et Linkedin et comparez !

 

#96 – Publicité sur les moteurs de recherche

La publicité sur les moteurs de recherche la plus connue est Adwords. Nous vous invitons à consulter notre procédure pas-à-pas pour paramétrer votre campagne efficacement.

En gros, il s’agit de se placer dans les premiers résultats de recherche Google, de façon sponsorisée, sur vos mots clés. Très puissant et très rapide à mettre en place. Mais il vous faudra un peu de budget.

L’autre moteur de recherche Bing représente une alternative crédible. Certes la fréquentation est bien plus faible comparée à celle de Google mais si vous choisissez de payer en fonction du nombre de clics, cela n’a pas d’impact. Et comme la concurrence est moins  forte, les enchères montent moins vite et votre budget est plus optimisé. A tester donc !

Joptimisemonsite nous partage justement son expérience avec les publicités Bing et détaille la mise en route de la campagne.

 

#97 – Publier des infographies

C’est une tendance qui a pris de plus en plus d’ampleur et c’est bien compréhensible ! Bien plus facile et agréable à lire qu’un article, les infographies se sont développées rapidement via les réseaux sociaux.

Les clés du succès sont surement le contenu en lui-même (court et récent) mais surtout le format et le choix graphique !

En plus de faciliter le partage de votre contenu, de façon moderne, cela améliorera également votre notoriété et votre visibilité sur d’autres réseaux.

Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille de lire l’article de Marketing Professionnel, pour créer une infographie percutante.

 

#98 – Gamification (ou ludification)

La gamification est une façon d’entretenir la relation cliente, assez récente. A travers des jeux, des actions à faire. Votre client gagne des points ou des badges. Le but est de donner envie à votre prospect de continuer avec vous. Par exemple, s’il complète son profil sur votre site, il gagne 10 points, s’il partage son profil sur Facebook, il gagne 10 points, Les points lui permettront soit, de la gloire…(Un classement) ou bien un avantage (des crédits à utiliser sur votre jeu vidéo, une réduction sur sa prochaine commande, ).

Cela demande bien souvent pas mal de budget pour mettre en place ce genre de campagne (développement web) mais peut apporter un très bon retour sur investissement.

 

#99 – S’inviter dans une newsletter

En plus de votre propre newsletter, vous pouvez très bien participer dans une newsletter d’une de vos connaissances. Certains grands sites offrent justement ce service (le prix dépend souvent de la cible et du nombre d’abonnés). Le but est de tirer profit d’une newsletter avec de nombreux lecteurs, dans votre cible de marché, soit en étant directement mis en avant, ou via un article annexe. Simple et rapide à mettre en place, il faudra cependant bien faire quelques essais afin de voir le retour sur investissement.

 

#100 – Soignez votre E-Réputation

Pour trouver des clients, il est important de soigner sa réputation, notamment en ligne, puisqu’une majorité de prospects « google » votre marque ou vos produits/services pour plus d’infos. Cela passe très souvent par ce que les autres pensent de vous (site d’avis, de mise en relation, message sur les forums, blogs, ). Contrairement ce que certains font, il ne s’agit pas de faire la chasse aux mauvais commentaires et tenter de les enlever….cela entache bien souvent d’avantage votre réputation, mais plutôt de comprendre la raison de la mauvaise expérience, de s’en excuser, de mettre en place les solutions pour améliorer l’expérience utilisateur et surtout communiquer autour. Un autre point sera également de faciliter les recommandations de vos « ambassadeurs » ou clients ayant eu une très bonne expérience.

Il vous faudra beaucoup de temps pour écumer le web et mettre en place un indicateur de votre réputation web et ne vous apportera que peu de retour immédiat. En revanche, cela sera bénéfique sur le long terme. De nombreuses entreprises vous proposent ce service d’ailleurs.

Le site de Marketing-Strategie a un très bon article sur l’e-réputation.

 

#101 – Article sponsorisé

Il s’agit tout simplement de sponsoriser la publication d’un article en respectant plus ou moins de règles en fonction du site. Moyennant finance donc, un bloggeur écrira un article faisant les louanges de votre produit tout en rentrant évidemment dans la thématique du site. Depuis quelques années, la loi impose une mention spéciale qui informe le lecteur du caractère publicitaire de l’article. Un article sponsorisé peut coûter de plusieurs dizaines d’euros à des centaines, en fonction de l’audience (nombre de visiteur et thématique principalement).

Dans la plupart des cas, il suffit de contacter le blogger pour lui demander si il/elle accepte des billets sponsorisés ou bien de passer par des agences et sites spécialisés.

Cela permet donc d’étendre votre zone d’influence et d’approcher de nouveaux prospects tout en limitant le budget et dans certains cas d’améliorer votre référencement (ajout de liens).

Inversement, vous pouvez gagner des revenus supplémentaires en acceptant vous-même des articles sponsorisés sur votre blog, si la thématique colle et si vous audience est suffisamment importante pour intéresser les annonceurs. Si cela vous intéresse, je vous conseille d’aller voir le site trucsdeblogueuse, notamment le partage d’expérience de Mia avec ses premiers cents euros avec les articles sponsorisés.

 

#102 – Sponsorisez la diffusion de vos contenus

Avoir une stratégie de contenu est importante pour le référencement et pour parfaire sa notoriété ainsi qu’obtenir une place d’influenceur ou d’expert dans un domaine. Mais il est tout aussi important de bien partager son contenu.

Si votre contenu « convertit » bien, c’est à dire vous permet de trouver des clients ou au moins des prospects, vous serez surement intéressé de sponsoriser sa diffusion à plus grande échelle (vous le faites déjà surement).

Il s’agit donc, moyennant finance, de publier le lien de votre article sur d’autres supports, blogs, site d’information, et ainsi générer du trafic et des nombres de vues, qui se convertiront en revenu ou « leads » (prospect).

Ce genre de campagne est devenu très simple à mettre en place via quelques nouvelles startups spécialisées dans la recommandation de contenu, comme outbrain, Taboola ou Revcontent. De nombreux grands journaux les utilisent (Le Monde par exemple) et à la fin d’un de leurs articles, ces entreprises recommandent quelques lectures sur le même thème.

Fonctionnant bien souvent au coût par mille, il est assez simple d’estimer le retour sur investissement d’une telle campagne. Mais il est évident qu’avoir un contenu d’excellente qualité est primordial pour réussir.

A l’inverse, vous pouvez ajouter leurs modules sur votre site afin de le monétiser.

 

#103 – Publicité Adsense sur les réseaux de sites partenaires

Une bonne technique pour trouver des clients sur internet est de rediriger les prospects sur vos produits ou services. Adsense est un moyen pour faire cela.

Adsense diffuse des publicités sur les sites qui le souhaitent. De l’autre côté, vous, qui choisissez sur quels sites apparaitre et pour combien. Tout comme Adwords, Adsense fonctionne sur le principe de l’enchère.

A vous désormais de créer votre bandeau publicitaire et c’est parti !

 

#104 – L’affiliation

Il s’agit de rémunérer les sites web qui font la promotion de vos produits ou services et qui se donne lieu à un achat. C’est un programme qui permet bien souvent un retour sur investissement direct, puisque vous rémunérez seulement en cas d’achat.

Évidemment, il faudra mettre en place la partie technique (savoir quel site ramène quel achat) et cela peut se faire en interne, ou via l’aide d’une agence ou plateforme spécialisée. Cela prend du temps et beaucoup expertise pour réussir un programme d’affiliation, mais les retours peuvent être très importants.

Si vous vous posez des questions sur comment commencer une campagne d’affiliation, je vous recommande de lire ces 5 questions avant de lancer son programme d’affiliation du site Emarketerz.

A l’inverse, si vous avez un blog et cherchez à le monétiser, l’affiliation est un très bon moyen.

 

#105 – Les e-goodies

De façon similaire aux « goodies » et autres cadeaux clients, vous pouvez également fournir des e-goodies, des cadeaux sur format électronique.

En plus des coûts qui peuvent vite s’amortir sur le volume, c’est une façon moderne de faire plaisir à ses clients ou prospects.

Que ce soit d’offrir un plugin WordPress, un fond d’écran, ou un jeu sur smartphone, les e-goodies ne sont que peu utilisés et permettent donc de clairement se différencier, surtout dans les industries plus traditionnels.

Au vu de la difficulté de trouver des clients dans certains secteurs, tous les petits plus, innovants qui plus est, sont les bienvenus.

 

#106 – Le crowdfunding

Vous avez peut-être besoin de financement pour développer votre activité ?

Vous pouvez très bien utiliser le crowdfunding pour cela, ou bien pour faire parler de vous et collecter des fonds.

Il semblerait que l’entreprise Canonical (derrière le système d’exploitation Ubuntu) a utilisé ce système pour tester le marché mobile (avec leur Ubuntu Edge) et d’obtenir un coup de projecteur sans précédent. Ils avaient en effet lancé une campagne de financement de 32 millions de dollars, qui fut la plus grosse campagne de tous les temps. Bien que la campagne n’ait pas abouti (« seulement » 12 millions collectés), cela a fait une très bonne pub pour Canonical.

En dehors de ce cas extrême, cela peut vous aider à fonder une communauté autour de votre produit ou service et évidemment financer votre projet.

 

#107 – Les Webinars

Très en vogue sur les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin, les webinars permettent de contacter et d’atteindre un grand nombre de prospects, mais cette technique est plus efficace en B2B.

L’avantage est que vous pouvez inviter un très grand nombre de personnes et miser sur la quantité, tout en choisissant les secteurs des invités.

De plus, les personnes qui accepteront d’assister à votre séminaire en ligne seront des invités motivés et attentifs, puisqu’ils ont choisi d’être là.

Le coût peut être assez élevée à mettre en place (Qui va présenter? Avec quelle solution technique? Comment mettre en évidence son webinar pour attirer des prospects? ) Mais le résultat sera très qualitatif, avec des prospects qualifiés et un très bon taux de conversion.

 

#108 – Retargeting publicitaire

Le reciblage publicitaire permet d’engager à nouveau les visiteurs qui ont quitté votre site internet mais n’ont pas passé à l’acte (achat, inscription). C’est une technique très efficace puisque vous vous assurez de l’intérêt du prospect (déjà venu sur votre site) et pouvez communiquer rapidement ce prospect, sur un autre site.

Le principe est donc d’utiliser les données de navigation stockées dans les cookies de vos visiteurs et d’afficher des annonces ou bannières publicitaires en temps réel sur les sites qu’ils visitent et ainsi les toucher 2 fois.

Par exemple, vous pouvez cibler les personnes n’ayant pas validé leur panier (ils ont peut-être été coupé dans leur acte par un fait externe) et ainsi rappeler votre marque à ces visiteurs, ou bien de cibler les nouveaux visiteurs.

Cela peut également se faire sur mobile et sur les réseaux sociaux.

Assez cher (au cout par clic), cela permet cependant un meilleur taux de conversion si la campagne est bien ficelée évidemment. Encore une fois, pour trouver des clients, il vous faudra user de différentes méthodes en même temps (mix) et de bien analyser le retour sur investissement.

Toute-la-franchise.com a un article assez récent dessus, avec de bons exemples d’applications.

C’est un point à creuser cependant, au vu des configurations et retours possibles.

 

 #109 – Optimiser la conversion de votre site

Cela peut paraitre le b.a.-ba, mais toute campagne marketing qui pointe sur votre site internet, dépendent également de la conversion de votre site. Si 100 visiteurs viennent, combien s’inscrivent (20?) Et combien passent à l’achat (5?). En fonction de la qualité de votre site, l’ergonomie, ces ratios peuvent grandement changer et impacter la profitabilité de vos campagnes.

Il est donc critique d’optimiser la conversion de votre site afin de booster les résultats de vos campagnes.

 

#110 – Le Lip dub, ou la promo chantant

Il s’agit de mettre en scène un groupe d’individus d’une même entreprise ou de personnes ayant les mêmes valeurs, chantant en playback sur une chanson connue.

Le but est de faire le buzz tout en créant une meilleure cohésion sociale dans l’entreprise.

Par exemple, l’université du Québec à Montréal a réalisé un clip faisant la promotion de l’université, sur le clip de « I Gotta Feeling » du groupe Black Eyed Peas.

Cela permet donc d’apporter de l’originalité et de se différencier, tout en faisant le buzz ou en attirant quelques médias ou sites d’intérêt.

Pour plus d’information, le blog marketingdelamarque traite justement de ce sujet.

 

#111 – Social influencers

Peu de méthodes donnent de meilleurs résultats que le bouche à oreille. Et selon une étude de mckinsey (en anglais), les actions marketing de recommandations entre consommateurs génèrent 2 fois plus de revenus que les autres méthodes. Cela explique surement pourquoi de nombreuses campagnes pour trouver des clients se basent sur des « Social influencers », des personnes très actives sur les réseaux sociaux, avec de très nombreux followers et une forte notoriété, qui vont partager le message de l’annonceur.

En plus d’être un puissant levier marketing, social qui plus est, il s’agit d’une méthode récente aidant votre référencement et permet de cibler finement sa niche et de suivre les résultats.

trouver des clients via ;es social influencers lord taylor robe

Encore une fois, l’originalité de votre campagne sera directement liée à son succès.

Par exemple, Lord & Taylor a eu de très bons résultats sur sa campagne, lorsque 50 influenceurs différents ont publié sur Instagram le même jour, leurs photos avec la même robe de Lord & Taylor.

Vous pouvez très bien passer par une agence pour ce genre de campagne, ou bien si vous avez le temps, débusquer vous-même qui sont les influenceurs web de votre niche et les approcher directement. Le blog d’Alerti a justement fait un article sur comment repérer les influenceurs de son secteur ?

 

Trouver des clients à travers un budget conséquent ($$$)

Ces méthodes pour trouver des clients ne sont pas pour toutes les bourses. C’est souvent de grandes entreprises avec de gros budget, qui peuvent se les permettre, ou bien des entreprises avec une force de vente suffisante.

Mais dans bien des cas, le retour sur investissement peut largement valoir le coup.

 

Méthodes traditionnelles

#112 – Affichage publicitaire urbain

Trouver des clients avec la publicite dans le metroIl s’agit de faire de la communication sur les supports publicitaires habituelles comme les abris bus, le métro (sur le métro, dans le métro et dans l’espace publicitaire du métro), les ascenseurs, les escalateurs, les façades d’immeubles, Cela peut rentrer dans une démarche de street marketing, de faire le buzz ou simplement promotionnelle.

Bien que cela arrive souvent, il est interdit de faire la publicité sur les poteaux électriques par exemple. Pour ne pas se mettre hors la loi, je vous conseille de lire les règles en matière d’affichages publicitaires.

 

#113 – Porte à porte

Qui a dit que le porte à porte pour trouver des clients est démodé ?? Bien au contraire !

Le contact humain reste la meilleure façon de démarcher ! Évidemment, cela ne se prête pas à toutes les entreprises, mais avec une bonne segmentation et une bonne présentation, cela peut très bien fonctionner !

Assurez-vous d’être bien présentable et d’avoir votre pitch bien rodé.

 

#114 – Publicité à la radio

Passer une publicité à la radio permet de toucher un public large dans leur moment de détente. Le profilage est évidemment crucial (sur quelle radio diffuser mon annonce) mais peut se faire sur des critères assez simples. Pour toucher des jeunes, certaines radios sont bien plus propices, comme NRJ, skyrock, Fun. Le public de chériefm ou Nostalgie sera également différents des auditeurs de France Inter.

Le second point important sera de trouver le bon créneau horaire. Et forcément, les horaires de pointes seront bien plus chers que lors des périodes creuses. Par exemple, vous pourrez vous en tirer pour 80e le passage à une radio pour un public jeune (skyrock), le samedi entre 6h et 6h30 du matin, et plus de 8 000€ les 30 secondes le samedi de 11h00 à 11h30 par exemple.

De nombreuses radios proposent des packs, avec par exemple 56 passages en 1 semaine, dans les jours de la semaine dans des créneaux à fort audimat, pour 30 000€.

Autant dire qu’il est important de bien préparer son spot radio et de la faire tester afin d’optimiser son temps d’antenne.

Le site de radiopub liste justement un grand nombre de spots radio, parfait pour peaufiner ses idées.

 

#115 – Spot publicitaire à la télé

Inutile de dire qu’il vous faudra un budget conséquent pour faire un spot publicitaire télévisé, que ce soit pour la préparation, le montage ou les frais de diffusion. Il vous en coûtera plus de 50 000€ rien que pour la diffusion de votre spot sur TF1 à 20h31, mais vous pourrez vous en sortir pour « seulement » 900e, toujours sur TF1 à 8h35, le samedi matin, avant téléshopping par exemple.

Évidemment, il existe un grand nombre de chaîne, vous permettant ainsi de mieux cibler vos prospects.

Mais pour faire un spot publicitaire, il vous faudra une certaine maturité dans votre communication, afin de ne pas griller votre cash.

 

#116 – Sponsoriser une équipe de sport ou de jeux

Idéal pour appuyer son image de marque et gagner en visibilité, le sponsoring sportif, bien que couteux, permet de toucher un large public, sur une durée longue.

Que ce soit à travers de panneaux publicitaires (comme autour du terrain de foot), à travers les T-Shirt de votre équipe (comme sur le Tour de France), ou bien en fournissant du matériel (informatique pour une compétition de jeux vidéo par exemple), en fonction de votre cible et de la qualité de votre message, cela peut s’avérer plus avantageux qu’un spot publicitaire TV ou à la radio.

Cependant la difficulté réside dans le choix restreint de grand clubs à sponsoriser ou petit clubs mais avec des retombés bien moindres.
Ici encore, trouver des clients via du sponsoring requiert d’expérimenter plusieurs méthodes, clubs, afin de bien estimer le retour sur investissement.

Appuyez-vous sur les témoignages d’entreprises ayant effectué ce genre de sponsoring, afin de mettre en place, dès le début, les bonnes pratiques, comme nous l’explique Expertinbox via leur article sur le sponsoring sportif.

 

#117 – Monter une équipe de vendeurs

Cela parait évident, mais il existe plusieurs façons de le faire et bien que le cout est souvent élevé, mais dans de nombreux cas, les entreprise ne pourraient survivre sans.

En fonction de votre activité et budget, vous pourrez mettre en place une force de vente pour se focaliser seulement sur vos grands comptes (plus gros clients générant une grande partie de votre chiffre d’affaires, il s’agit de la règle 80/20, 80% du business fait par 20% de client), ou bien pour gérer vos partenaires, réseaux de distribution, (et donc s’appuyer sur l’équipe de vente de vos partenaires) ou même avoir des télévendeurs, ne se déplaçant pas et se focalisant sur un plus grand nombre de clients, par téléphone principalement.

Bien souvent, vous serez intéressé de combiner ses approches.

 

#118 – Les collections

Vous êtes collectionneurs? Ça tombe bien, si vous avez des pièces d’intérêts, les exposer sous votre nom d’entreprise est une façon de plus d’attirer les projecteurs sur votre commerce. Si vous avez assez de budget, vous pouvez les exposer dans des galeries professionnelles voire même dans vos locaux. Pour les autres, vous pouvez très bien les mettre en photo et les partager via une galerie web.

Cela vous permettra de contacter des médias et des prospects sous un nouvel angle.

 

#119 – Boutique éphémère

Votre business se fait par internet ? Ou avec peu d’approche directe du client final ? Pourquoi ne pas faire une boutique éphémère (pendant quelques jours, semaines, mois) pour se rapprocher des clients ?

En plus d’apporter une proximité, cela permet de toucher un plus grand nombre, directement là où ils sont (dans la rue, dans un centre commercial)

Que ce soit pour obtenir un lien fort, lancer un nouveau produit, lancer un pop-up store permet de trouver des clients en réduisant l’investissement (limité dans le temps), tout en offrant une expérience similaire.

Le site cultureevenement partage justement les 5 enjeux des magasins éphémères.

 

#120 – Le marketing négatif

Certaines entreprises poussent leur campagne très loin, avec du marketing négatif ou bad buzz. Il s’agit tout simplement de se différencier et de jouer sur les émotions négatives (la peur, le dégoût,…). Assez rare mais plus original, le marketing négatif permet de marquer les esprits (pas forcément positivement évidemment) et certaines de ces publicités se font souvent censurer, ce qui au final provoque encore plus de bruit dans beaucoup de cas. Voici par exemple une des publicités cultes de Nike en 2007.

Certains vont même bien plus loin voir trop loin, en offrant une expérience client négative, afin de faire parler d’eux, en mal oui, mais parler d’eux d’abord ! Le succès se portera sur la gestion de sortie de cette mauvaise publicité (risqué mais possible).

Cela permet donc d’apporter de l’originalité et de se différencier, tout en faisant le buzz ou en attirant quelques médias ou sites d’intérêt.

Pour plus d’information, le blog marketingdelamarque traite justement de ce sujet.

#121 – Le Neuromarketing

La science au service du marketing, voilà le neuromarketing. En utilisant les neurosciences, il s’agit d’analyser le comportement du consommateur à travers les réponses directes du cerveau (sentiment, sensation) afin d’améliorer ses campagnes publicitaires de communication.

Via l’utilisation d’électro-encéphalogrammes, d’Eye Tracking (le suivi du regard) voir même d’IRM (bien plus précis mais beaucoup plus cher), des neuroscientifiques vont donc analyser l’impact de votre publicité sur des volontaires.

Bien plus efficace que les traditionnels sondages et études en groupe, le neuromarketing reste une méthode marketing couteuse (entre 10 000€ et 40 000€ en fonction de votre campagne) et fait l’objet de nombreuses critiques sur le point éthique et de la vie privée. (Va t’on trop loin ?)

Webmarketing-com a justement un très bon article dessus qui présente ce qu’est le neuromarketing, son avenir et sa polémique.

#122 – Recruter des hôtesses

Ou hôtes, me direz-vous.

Dans de nombreux cas, travailler avec des hôtesses ou hôtes apporte une certaine présence, que ce soit lors des foires et expositions, ou bien sur place, dans des magasins,

Très populaire en Asie, dans l’high tech et dans l’automobile, il s’agit d’apporter un coup de projecteur à votre stand ou produit au travers de belles demoiselles (ou messieurs). Vous pouvez vous en servir dans un grand nombre de cas, pour attirer le regard, les photographes, (donc en « passif ») ou bien dans d’autres cas, plus en « actif » pour approcher les clients, les convertir à votre marque.

Trouver des clients grace aux hotesses

Par exemple, si vous êtes un fabricant en luminaires, vous pouvez très bien recruter une hôtesse qui restera 1 jour dans un de vos magasins partenaires pour pousser les ventes de votre produit (et ainsi pousser les clients visitant le magasin à changer de marque, pour la vôtre).
De façon très courante en Asie également, si vous êtes un fabricant ou revendeur de bière, recrutez une hôtesse à vos couleurs (jolie tenue de la marque) qui travaillera dans un restaurant ou bar à faire le service de votre bière. Cela permet d’aider le restaurateur (sans frais pour lui et donc de le remercier du partenariat) et de pousser à la consommation de votre boisson, puisque l’hôtesse sera là pour conseiller la bière (et parfois même en remplissant le verre à chaque fois que nécessaire et en préparant de nouvelles bouteilles immédiatement si le client souhaite).

Oui, il n’y a pas de limite à la créativité pour trouver des clients…

#123 – Produire votre film

trouver des clients en faisant un filmCertaines entreprises ne s’en privent pas. Il s’agit de produire un film mettant en avant votre entreprise ou vos produits au centre de l’histoire. C’est par exemple le cas du film « La Grande Aventure Lego » (2014), ou bien d’Angry Birds (2016).

En plus des recettes du film, cette méthode donne un regain incroyable a votre marque ou produits. Mais, au vu de l’investissement nécessaire et de la spécificité des produits, il existe peu de cas semblable.

 

Vous pouvez également investir dans des campagnes publicitaires par internet, plus ou moins coûteuse.

Méthodes en ligne

#124 – Publicité dans les jeux mobiles

Votre public joue sur smartphone ? Candycrush ? Clash of Titans ? Pourquoi ne pas ajouter votre pub dans l’application ? Les tarifs évoluent grandement en fonction du jeu et de la durée de votre publicité.

Assurez-vous cependant que ce genre de publicité colle bien avec le profil type de votre client, et que le support mobile soit celui qu’il vous faut, pour un passage à l’action.

 

#125 – Annonces vidéos sur Youtube

Inutile de présenter Youtube, le service de vidéo en ligne de Google. Chaque minute, 400 heures de vidéos sont d’ailleurs téléchargées et chaque jour, les utilisateurs totalisent 46 000 années passés à regarder des vidéos. Impressionnant, et cela explique pourquoi de nombreuses entreprises publient des annonces vidéos sur Youtube pour trouver de nouveaux clients.

Vous pouvez ainsi mettre en avant votre vidéo publicitaire soit avant la lecture d’une vidéo choisie par le visiteur, soit dans le panneau à droite des vidéos recommandées ou bien simplement dans les résultats de recherches.

Tout comme les autres méthodes de publicité en ligne, vous aurez le choix d’un ciblage assez fin (age, sexe, centre d’intérêt) et accès à une console centrale pour la gestion et l’analyse des résultats. Ce qui vous permettra donc de tester le résultat de plusieurs vidéos, ciblages, afin d’optimiser votre campagne.

Topovideo explique justement les différentes étapes pour créer sa publicité sur Youtube.

 

#126 – Sponsoriser une vidéo d’un Youtuber

Il existe de très nombreux youtubeurs ayant un nombre d’abonnés se comptant en plusieurs millions qui sont ouverts à des sponsors pour leurs vidéos. L’objectif est de fournir un thème ou de proposer des objets à placer dans la vidéo pour développer votre marque auprès des jeunes. Il y a évidemment des règles à respecter (mentions, …) Mais cela peut se faire simplement.

En fonction de la popularité et des intérêts des youtubeurs, une vidéo peut coûter plusieurs centaines voire milliers d’euros.

 

#127 – Faire une application mobile

L’application web est parfois le cœur d’un business ou dans d’autres cas, un moyen supplémentaire d’étendre sa portée sur le marché.

Avec 1.4 milliards de téléphone portables écoulés dans le monde en 2015 (selon IDC), c’est assez simple de comprendre l’engouement pour développer une application mobile, que ce soit sur ios, Android (avec plus de 80% de part de marché sur les nouveaux smartphones) ou Windows Phone.

Le cout d’une application mobile peut grandement varier et donc impacter votre retour sur investissement.

Certaines applications peuvent être parfaitement intégrées avec l’écosystème du téléphone, se basant sur un grand nombre de technologie, ou d’autres, simplissime. Il existe par exemple une application mobile d’une grande banque internationale, qui était simplement un lien vers son site, en version mobile. Dans certains cas, cela suffit, dans beaucoup d’autres, cela déçoit.

 

Vous l’aurez compris, il existe un grand nombre de méthodes pour trouver des clients et toutes ne se valent pas. En fonction de votre activité, il vous faudra bien calculer le retour sur investissement de méthodes appliquées, ce qui nécessite évidemment un bon suivi des retours et de faire de nombreux tests.

Mais les meilleures campagnes restent surement celles avec une grande originalité, qui surprennent le prospect.

 

Vous avez eu de bonnes surprises avec certaines de ces méthodes de votre coté?

Si vous voyez d’autres méthodes qui manquent a cet article, partagez les nous en commentaires et nous les rajouterons !

Et si vous avez apprécié cet article, un lien ou un partage en retour sera très apprécié de notre coté !!


            
            
(Vu 10 471 fois, 18 lectures aujourd'hui)

Commentaires ( 9 )

  1. ReplySébastien de Joptimisemonsite
    Quel travail effectué ! Bravo et merci pour les mentions à Joptimisemonsite !
    • ReplyMorgan
      Merci de vos articles en fait !! Et n’hésitez pas de partager / faire un lien vers notre article.
  2. ReplyVINCENT
    Waouh... Super cette liste d'idées à utiliser ! Bravo pour le travail effectué Morgan !
  3. Replyfred de conseilsmarketing.fr
    Merci pour le lien :D Bravo pour le boulot, c'est une belle liste !
    • ReplyMorgan
      Merci Fred, N’hésitez pas a le partager ou a en faire un lien. Nous essayons de bien le référencer. Merci
  4. ReplyAlexandre
    Article très intéressant et complet. Merci. J'avais vu une méthode publicitaire éphémère au Japon qui consistait à marquer les jambes des filles japonaises qui portaient des jupes courtes d'un publicité. Vu ici : http://lesitedujapon.com/les-cuisses-des-japonaises-nouvel-espace-publicitaire/ Je reviendrais sur l'article lorsque je penserai à d'autres méthodes. merci pour le recensement en tous cas, et les liens.
  5. ReplySelma
    Merci beaucoup pour la mention, et bravo pour cet article !
  6. ReplyBertrand - Fondateur de Pleadz
    Suite à nos échanges mails autour de l'article lié aux stratégies de prospection quand on est freelance ou petite entreprise publié sur le blog Pleadz, je viens de lire votre article ... et je tenais à mon tour à féliciter le travail accompli. Bonne continuation pour la suite et encore bravo Morgan :)
    • ReplyMorgan
      Merci Bertrand N’hésitez pas de mentionner l'article en ressources sur l'un de vos articles en rédaction. Bonne continuation.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>